Troyes – TFC 0-0, le décrassage.

Nous l’avions titré sur notre site, quelques minutes après le match, « un point et c’est tout… » est une phrase sur toutes les lèvres toulousaines ce matin, y compris et surtout sur celle de Pascal Dupraz. Retour sur les différentes réactions d’après-match.

Le match d’hier soir restera dans l’histoire de la Ligue 1 comme un énième 0-0. Deux équipes ne se livrant pas. Un mini-bus, non pardon, un bloc troyen bien en place, des Toulousains désireux avant tout de ne pas concéder une défaite, le tout dans une ambiance des plus calme. Félicitations d’ailleurs aux valeureux supporters toulousains que l’on a bien entendus.
Non, ce match est un bon résultat. Gageons, comme aime le dire notre coach savoyard, qu’il y a quelques temps nous aurions sans doute finalement perdu cette rencontre. Alors, tournons-nous vers le derby garonnais que nous espèrons bien plus ouvert.

TOP :

  1. Le point pris.
  2. Imbula.
  3. Le bon match de Cahuzac.

FLOP:

  1. Le match ennuyeux.
  2. Delort trop seul devant.
  3. Le mini-bus troyen.

Côté toulousain…

Pascal Dupraz :

« Un point et c’est tout, pouvons-nous dire. Notre animation offensive n’a pas été à la hauteur de nos espérances. À la récupération, nous avons été présents, avec un 4-3-3 bien positionné mais très, voire trop, statique. C’est très difficile de jouer contre une équipe qui se recroqueville à neuf dans ses trente derniers mètres une fois le ballon perdu. Ce n’est pas une critique, mais un constat. Cette rencontre a aussi le mérite de nous démontrer les progrès qu’il nous reste à réaliser pour remporter de nombreux autres matchs.

Nous avons été meilleurs en deuxième mi-temps. Nous avons eu la possession mais elle ne sert à rien si on ne centre pas mieux, ni nous ne mettons pas plus de volonté et d’application. J’ai pris le parti de titulariser Giannelli Imbula pour qu’il retrouve du rythme. Je pense avoir bien fait, parce qu’il n’était qu’à 60%. J’espère qu’il sera à 70% lors du prochain match. Le problème, c’est que les autres joueurs étaient à 50%…

J’ai vu trop de discipline de la part de mes joueurs, ils ont oublié de défendre et presser après les premières passes troyennes réalisées et volontairement laissées. Ce soir, nous avons très mal joué mais nous avons pris un point. Je préfère prendre des points et jouer mal plutôt que prendre des trempes (comme à Monaco ou à Paris). J’ai trouvé que certains Toulousains manquaient de confiance. Il faut qu’ils aient confiance en eux, cela ne sera que bénéfique pour le collectif !

Nous ne pouvons pas être au top dès le début de saison. Aujourd’hui, sept points en cinq matchs, dont deux matchs face à Monaco et à Paris, il y a pire. J’attends davantage de mon groupe, il le sait. Notre objectif reste le même : surperformer, et faire mieux que notre treizième place de la saison passée. »

Corentin Jean :

« C’est un match nul assez mérité dans l’ensemble. Il y a eu une mi-temps de part et d’autre. La première nous avons fait une mauvaise période et l’ESTAC a mis son jeu en place car nous étions à contre-temps au niveau du pressing. En seconde mi-temps, nous avons rectifié, nous avons mis plus d’intensité, plus poussé. Nous avons eu des situations favorables. Après 0-0 à l’extérieur c’est pas un mauvais point. J’ai eu beaucoup de plaisir à revenir jouer ici, dans mon club formateur et je n’ai pas eu de pression par rapport à cela. »

Andy Delort :

« C’était un match un peu bizarre où il n’y a pas eu beaucoup d’action. Un poteau en première mi-temps pour eux. Cela c’est beaucoup joué au milieu du terrain avec des duels. Troyes voulait pousser pour gagner, nous avons essayé de les contrer. Nous étions timides des deux côtés et nous nous sommes totalement engagés. Mais voilà, c’est déjà bien, c’est notre premier point à l’extérieur. Après Paris et Monaco, où cela n’était pas évident, ce match nul nous fait du bien afin de préparer le match face à Bordeaux la semaine prochaine. »

source Estac officiel et Tfc.info

Côté troyen…

Jean-Louis Garcia (entraîneur troyen) :

« Le sentiment qui domine est un sentiment de satisfaction et de frustration par rapport au résultat car je pense que nous avions fait tout ce qu’il fallait pour remporter ce match. Notre plan de jeu a parfaitement fonctionné. Nous avons annihilé les possibilités de marquer de l’équipe adverse.

Le seul point négatif de la soirée est de ne pas avoir gagné le match, car nous avons eu le contrôle de ce match hormis une période de dix minutes en début de seconde mi-temps avec le trouble des blessures de Stéphane Darbion et de Tristan Dingomé. C’est un match qui nous fait du bien mentalement dans la confiance, pour préparer le match de la semaine prochaine. Nous jouions sans Benjamin Nivet, et nous avons vu que notre équipe pouvait être très difficile à jouer et cohérente. Un peu de manque de réussite de nos attaquants sur les occasions, mais c’est le foot. Pour la première fois du championnat, nous n’encaissons pas de but. C’est important.

Nous avons su rester concentrés jusqu’au bout. C’est important de refaire tourner notre compteur points. Avec la confiance emmagasinée, j’espère que nous aurons la semaine prochaine un peu plus de réussite. Stéphane Darbion souffre d’une contusion au niveau du tendon interne du genou et Tristan Dingomé a de nouveau sa douleur à l’arrière du genou. Il faudra attendre demain matin pour se prononcer sur un diagnostic. Les trois entrées ont été pertinentes. »

Karim Azamoum (milieu troyen) :

« Je ne suis pas complètement satisfait de ce match, même si sur le plan défensif nous ne prenons pas de but. Mais dans le foot, il faut mettre un but de plus que l’adversaire et nous ne sommes pas parvenus à marquer. Il faut nous servir de ce match pour préparer le prochain à domicile face à Montpellier. Dans le football, il faut toujours un peu de réussite et ça nous a manqué ce soir. Nous sortions de deux défaites consécutives, nous avons su nous rassurer ce soir. Toulouse est une équipe très athlétique qui met beaucoup d’impact dans les duels. Nous savions que si nous leur laissions trop de profondeur nous pouvions nous mettre en danger. En première mi-temps, ils nous ont attendu, et en seconde période nous avons un peu reculé. Nous devons avoir encore plus de confiance parce que nous pouvons rivaliser avec pas mal d’équipes. C’est un point qui fait du bien au moral mais nous montre qu’il y a encore du travail et nous donne encore envie de travailler plus. En ayant un contenu comme ce soir, nous pouvons croire en de belles victoires à domicile. »

Bryan Pelé (milieu troyen) :

« Sur les occasions réelles de Toulouse et les nôtres, je pense qu’on avait les moyens de gagner 1 ou 2 à 0. Nous avons des occasions franches. Dans le jeu, nous avons eu des temps forts en première mi-temps, nous aurions dû marquer le premier but. Le plus important était de casser la série de défaites et nous avons un cleansheet. Donc nous retiendrons le positif. »

Tristan Dingome (milieu troyen) :

« Le sentiment qui domine chez les joueurs est la frustration. Il y avait la place, nous avons fait un match cohérent avec beaucoup de contenu. Nous avons réalisé ce que nous voulions faire ce soir. Le match a été bien géré mais il nous a manqué cette adresse offensive. Il nous fallait un bon résultat, nous allons nous satisfaire de ce nul. »

source Estac officiel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.