Euro – Ilić et la Serbie sont dos au mur

Avant le dernier match du tour préliminaire, la Suède et l’Espagne sont, à l’instar de la France, déjà qualifiées pour le tour principal. En revanche la Serbie de Nemanja Ilić n’a plus le droit à l’erreur.

Après deux défaites, la Serbie doit impérativement s’imposer face à l’Islande pour pouvoir accéder au tour suivant. Pour les Serbes qui n’ont plus brillé depuis la deuxième place à domicile en 2012, c’est une troisième élimination de rang dès le tour préliminaire qui se profile. Et peut-être la première sans point marqué. Il faut dire que l’Euro a particulièrement mal commencé pour les aigles avec un lourde défaite dans le derby face à la Croatie (22-32). Le match face à la Suède (25-30), également battue le premier jour, ne rassure pas, tant les Scandinaves semblent avoir géré leur avance acquise dans le premier quart d’heure. Il reste malgré tout une chance pour Ilić et ses compatriotes de passer ce tour et cela requiert un succès face à l’Islande qui n’est pas encore qualifiée. Pour être complètement maître de son destin, la Serbie doit l’emporter par quatre buts d’écart. Sinon elle devra espérer que la Suède ne perde pas face au pays hôte.

Meilleur buteur face à la Suède avec cinq buts, Nemanja Ilić est également le deuxième meilleur buteur de la Serbie avec un beau bilan de 8/9 dont 3/4 sur jet de sept mètres. Avec un temps de jeu total de 58 minutes, il se situe juste après le 7 majeur, dans les remplaçants les plus utilisés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.