Le monde à portée de poings

Mohamed Mimoune est prêt. Le boxeur toulousain affronte l’Argentin Emiliano Dominguez ce samedi 20 janvier, à Levallois-Perret. La ceinture mondiale des super-légers est en jeu. Celui qu’on surnomme « The Problem » est déterminé à gagner.

Le samedi 20 janvier, Mohamed Mimoune affrontera Emiliano Dominguez pour la ceinture mondiale des super-légers

J-3 avant le combat. Mohamed Mimoune est serein, souriant. « Je me sens physiquement et mentalement très bien » lance-t-il sans hésitation. Une confiance en soi tirée d’une préparation physique ciblée. Ses points faibles ont été corrigés, ses points forts consolidés.
« Nous avons travaillé sur ses faiblesses en gainage et sa puissance au niveau des jambes », des éléments essentiels pour « encaisser les coups sans être déséquilibré » explique son préparateur physique de l’ITEPS (Institut Toulousain Expertise Performance Sport et santé), Benjamin Bouquet. Devenu professionnel en 2012, le boxeur -67kg affiche un solide palmarès : 19 – 2 – 2. Dix-neuf victoires, dont deux par KO, pour seulement deux défaites. Son surnom « The Problem » prend tout son sens… Sa casquette brodée de ses initiales jette une ombre sur son regard. Sa voix basse adoucit ses réponses incisives, directes, à l’image des coups qu’il inflige à ses adversaires.

« La boxe m’a sauvé ! »

Très bagarreur, c’est à l’âge de neuf ans que Mohamed Mimoune enfile ses premiers gants de boxe. Sur le ring, il canalise son énergie, apprend le respect : l’école de la vie. « Je suis du quartier Bagatelle de Toulouse, un quartier difficile. Jeune, j’ai dérapé, et heureusement que j’avais le sport pour m’en sortir. La boxe m’a sauvé ! » avoue celui qui est aujourd’hui père de famille. À 31 ans, le titre de champion du monde IBO serait la consécration ultime. Samedi, le toulousain aura douze rounds pour faire ses preuves. Un combat qui s’annonce corsé. « Emiliano Dominguez est un vrai boxeur sud-américain. Il avance, frappe et cherche à faire mal à chaque coup. Techniquement, il n’est pas extraordinaire, mais Dominguez tape fort ! » analyse Mehdi Oumiha. Ancien partenaire d’entraînement, il « chapeaute » Mohamed Mimoune depuis ses débuts sur le circuit professionnel. Le Jour-J, dans un coin du ring, l’entraîneur sera au plus près de son boxeur. Comme s’ils ne faisaient qu’un. Mehdi Oumiha finit par déclarer : « On ne peut jamais savoir comment un match va se dérouler. Mais nous sommes prêts. Nous sommes prêts à faire la guerre. »

Combat à suivre en direct sur Canal+ Sport ce samedi 20 janvier dès 20h35.

Laisser un commentaire