Euro & CAN – Les Toulousains à l’honneur

La CAN et l’Euro vont très vite livrer leurs verdicts avec les demi-finales ce soir et demain. Trois Toulousains sont encore en lice.

Yassine Idrissi – Maroc

Commençons par la CAN puisque les demi-finales auront lieu dès ce soir. Le Maroc a débuté la compétition par deux défaites face aux favoris du groupe : 28-33 face à l’Égypte et un naufrage 21-32 contre l’Angola. Les Lions de l’Atlas ont ensuite dominé le Congo-Kinshasa 33-28 avant de battre le Nigeria d’un but (24-23) après une première période catastrophique (7-13, m.t.). Ils terminent donc troisièmes du groupe B et retrouvent le pays hôte pour les quarts de finale.

C’est un match serré qui se dessine face à l’équipe de Jackson Richardson et, si le Maroc mène 11-9 à la pause, l’égalité est de mise après 60 minutes. Après avoir concédé le premier but des prolongations sur une contre-attaque, Yassine Idrissi enchaîne trois arrêts dont un sur jet de sept mètres ce qui place son pays sur la voie royale vers un succès 26-23.


Le Maroc se retrouve dans le dernier carré pour la huitième fois de son histoire mais il ne s’est encore jamais qualifié pour une finale et n’a remporté qu’une médaille de bronze. S’il parvient à se hisser sur le podium, il obtiendra également sa qualification pour le mondial 2019. Pour cela, il faudra soit prendre sa revanche face à l’Égypte ce soir, soit battre le perdant de l’autre demi-finale : Tunisie-Angola.

Nemanja Ilić – Serbie

Qualifié sur le fil pour le tour principal, la Serbie y a largement perdu tous ses matchs et termine l’Euro à la 12e place. Avec ses 18 buts en 3 heures 14 de jeu, le capitaine toulousain a progressé dans la hiérarchie de son équipe avant d’être ménagé pour le dernier match sans grand enjeu. La compétition s’achève donc sur une défaite 27-32 face à la Biélorussie.

Fredric Pettersson – Suède

Malgré une troisième défaite dans la compétition, la Suède se qualifie pour les demi-finales. La défaite face à l’Islande avait disparu avec l’élimination des insulaires. La défaite contre la France avait rendu les Suédois dépendants des autres résultats. La défaite 25-28 contre la Norvège n’aura finalement aucune conséquence. Et pourtant, à un but près, les coéquipiers de Fredric Pettersson n’auraient pas vu les phases finales ; c’est dire si le coup est passé près.

Sur ce match, le pivot toulousain s’est distingué malgré un temps de jeu limité (moins de 8 minutes). Il a tout d’abord obtenu un pénalty (transformé) et deux minutes, puis marqué deux buts dans la foulée qui permettent à son équipe d’égaliser à 19-19 puis 20-20… mais c’est ensuite lui qui sera sanctionné d’un pénalty assorti d’une exclusion.


Comme tous les Suédois, il a ensuite prié pour que les Bleus battent la Croatie. Ce vœu étant exhaussé, la Suède passe sur le fil et affrontera le Danemark en demi-finale.

Ferran Solé – Espagne

Mieux que le qui-perd-gagne de la Suède, le groupe II offrait un véritable quart de finale entre l’Allemagne et l’Espagne, à la nuance près que les Ibériques se qualifiaient en cas d’égalité. Dans ce remake de la finale 2016, l’Espagne prend les devants après une douzaine de minutes et ne sera plus menée du match. Pourtant, les tenants du titre ne lâchent pas et reviennent régulièrement à égalité. Après deux buts en 2e période, l’Allemagne cale et laisse los Hispanos s’envoler ; de 15-15, le score enfle à 15-23. Ce trou d’air ne sera jamais comblé.

Ferran Solé a eu un temps de jeu assez limité (19 minutes) et ne s’est pas distingué dans le jeu. En revanche, après l’échec initial de Rivera, c’est lui qui a tiré et transformé tous les jets de 7m espagnols. Gonzalo Perez de Vargas pour sa part a seulement joué lors de la première période.

L’équipe la mieux classée parmi l’Espagne et la Suède sera qualifiée directement pour le prochain mondial. En effet, la France a déjà son billet car elle est championne en titre et le Danemark comme pays hôte (au même titre que l’Allemagne).

Programme

Jeudi 25

17h00 Tunisie – Angola,
19h00 Égypte – Maroc avec Yassine Idrissi.

Vendredi 26

18h00 France – Espagne avec Ferran Solé,
20h30 Danemark – Suède avec Fredric Pettersson.

Samedi 27

13h00 Petite finale de la CAN,
19h00 Finale de la CAN.

Dimanche 28

18h00 Petite finale de l’Euro,
20h30 Finale de l’Euro.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.