UJS-Bastia : un nul insuffisant

Dans ce match important pour le maintien, l’UJS a longtemps cru tenir la victoire mais Bastia a égalisé en fin de match.

Le match nul 6-6 à l’aller dans des conditions contestées était encore présent dans les esprits au moment d’aborder la rencontre. Au-delà du sentiment de revanche, l’UJS se devait de l’emporter pour revenir à un point des Corses. Le début du match est pourtant à l’avantage des visiteurs qui, sans s’être montrés particulièrement dangereux jusque-là, ouvrent le score sur une frappe lointaine de leur capitaine.

La tension monte d’un cran après ce but lorsque Dottel et Outman, les deux capitaines s’accrochent. Cela semble réveiller les Toulousains qui reprennent le dessus et se créent plusieurs occasions, notamment sur phase arrêtée. L’égalisation vient d’une situation bien différente. Carlos capte un ballon et relance sur Amine Goual qui déborde à droite. Lorenzo Lobato dos Santos l’accompagne dans sa contre-attaque et se retrouve à la conclusion. Après une nouvelle opportunité sur contre-attaque, l’UJS prend les devants sur un festival de Bamba Sanogo.

La seconde moitié du premier acte est bien plus terne avec quelques rares occasions pour les Bastiais. Le passage au vestiaire ne change guère la dynamique. Le BAF monopolise le ballon sans être véritablement menaçant. Sanogo s’assure que le gardien corse ne s’endort pas avec une belle frappe suite à une touche mais ce sera là la seule occasion toulousaine des quatorze minutes qui suivent la reprise. À l’inverse, Bastia insiste et prend d’assaut la cage de l’UJS. L’orage dure deux longues minutes mais un sauvetage sur la ligne et une défense bien agressive préserve le maigre avantage des Toulousains. Au sortir de cette période, Lluís Visa sur contre-attaque manque d’assommer les visiteurs mais son lob passe au-dessus des buts. Bastia insiste, Jorge Alex en pivot met Carlos à contribution qui dévie sur le poteau. C’est hélas assez logiquement que les Corses sont récompensés par une égalisation de Joni, servi par le même Jorge Alex.

Dans la minute qui suit, Ibrahim Hallak a l’occasion de se rattraper en récupérant un ballon dans le camp adverse. Il décale Goual qui lui remet mais sa frappe face au but est manquée. Une nouvelle perte de balle près du but donne une opportunité aux Bastiais mais un bon repli rattrape l’affaire. Thyago Augusto se montre à son avantage sur les derniers instants avec une frappe qui semblait aller en lucarne mais que Bamba Sanogo dévie de la tête. Les visiteurs insistent et jouent même un instant en power play pour arracher la victoire. Malgré deux nouvelles occasions, le score en reste là.

Ce résultat ne fait pas les affaires de Toulouse qui reste relégable avec toujours 4 points de retard sur son adversaire du jour et premier maintenu.

Les buts

03′00″ – 0-1. De la mi-terrain, excentré à gauche, Jean-François Dottel voit Carlos avancé et le trompe de loin.

06′41″ – 1-1. Lancé en contre-attaque par son gardien, Amine Goual déborde sur la droite et sert Lorenzo Lobato qui conclut.

09′02″ – 2-1. Des 15 mètres à gauche, Bamba Sanogo élimine son adversaire d’une passe entre les jambes. Amine Goual lui remet immédiatement et Sanogo, qui s’était recentré, décoche une frappe puissante qui file dans la lucarne gauche.

35′22″ – 2-2. Dans ses propres 15 mètres, Ibrahim Hallak perd le ballon face à Jorge Alex. Celui-ci s’avance vers le but pour fixer et décale sur sa gauche à Joni qui marque facilement.

Feuille de match

UJS Toulouse – Bastia AF : 2-2 (2-1 m.t.)
Gymnase La Faourette
Arbitré par Abdelhaï El-Khattari et Tristan Daniele.

UJS Toulouse
Cinq de départ : Carlos (g), Sanogo, Abdelhamid (c), Lluís Visa, Hallak.
Remplaçants : del Rio, Aït Merim, Lobato, Guilbon (g), Goual, Da Silva.
Entraîneur : Towfik Badr Bassem.

Bastia AF
Cinq de départ :Baccarelli (g), JF. Dottel (c), Joni, Jorge Alex, Thyago Agusto.
Remplaçants : Giannachini, JC. Dottel, Bernard (g), Paolini, Peyrot, Junio da Costa.
Entraîneur : Thomas Cipriani.

Buts
UJS : Lobato (7e), Sanogo (10e) ;
BAF : JF. Dottel (3e), Joni (36e).

Discipline
UJS : Abdelhamid (5e), del Rio (10e) ; 4+4 fautes ;
BAF :
JF. Dottel (5e) ; 4+1 fautes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.