ST – MHR : Gillian Galan, le retour

Passée la frustration de la première mi-temps (7-7), le Stade Toulousain se mobilise et s’impose face au 1er du championnat (22-14). Central dans le jeu d’avant toulousain, Gillian Galan signe un retour fracassant sur le terrain.

Après trois mois d’absence, vous appréhendiez votre retour sur le terrain ?

J’étais très content de pouvoir rejouer, j’avais des fourmis dans les jambes après deux mois de blessure et un mois de préparation physique intense… Mais c’était quand même compliqué pour moi de retrouver le terrain ! On a beau faire tout le physique qu’on veut, ça ne remplace pas les matchs. J’étais un peu fatigué en première mi-temps, la suite s’est plutôt bien passée malgré quelques erreurs qu’il faudra que je travaille.

Quelle était votre tactique pour gagner ?

Le combat devant était le moyen pour essayer de contrecarrer Montpellier. Il fallait les remettre en cause sur leurs points forts, qui sont le jeu d’avant ainsi que le physique. Nous avons tenu une mêlée à cinq mètres de la ligne. Elle s’écroule un peu mais me permet de m’échapper sur la gauche avec François (Cros) qui marque l’essais de la 51e. Nous étions performants en défense ce qui nous a permis de récupérer des ballons et d’exploiter des temps faibles de l’adversaire. Maintenant il faut continuer à travailler et ne pas se reposer sur nos lauriers.

Vous dominiez les montpelliérains jusqu’à la 30e minute, sans être capables de marquer… Vous avez douté de la victoire en retrouvant les vestiaires à la mi-temps ?

Sincèrement, nous n’avons pas douté à la fin de la première mi-temps. Depuis le début du match nous étions performants en ballon porté et sur la mêlée. Surtout, nous avions envie de rattraper ce faux-pas contre Lyon à la maison la semaine dernière. Après cette victoire nous sommes en bonne position mais le championnat est très aléatoire. Notre prochain match contre le Stade Français va être très compliqué. Eux, ils cherchent à se sauver. Nous, on veut grapiller des points… ça va être un très gros match !

Le match

Le XV Toulousain : R. Neti, J. Marchand, D. Aldegheri, J. Tekori, Y. Maestri, F. Cros, R. Elstadt, G. Galan, S. Bézy, T. Ramos, C. Kolbe; F. Fritz (c), Z. Holmes, W. Mjekevu, M. Médard.

Remplaçants : D. Roumieu, D. Mienie, P. Faasalele, L-B. Madaeule, F. Verhaeghe, J-M. Doussain, Y. Huget, C. Faumuina. 

  • Trois essais : Maestri (42′), Cros (51′), Holmes (66′)
  • Deux transformations : Ramos (43′ / 67′)
  • Une pénalité : Ramos (57′)

Le XV Montpelliérain : G. Fichten, R. Ruffenach, J. Du Plessis, N. Van Rensburg, P. Willemse, F. Ouedraogo, M. Devergie, L. Picamoles (c), E. Sanga, F. Steyn, N. Nadolo, J. Tomane, A. Dumoulin, V. Martin, H. Immelman.

Remplaçants : B. Du Plessis, Y. Watremez, J. Maximin, K. Kornath, R. Pienaar, J. Mogg, G. Ngandebe, D. Kubriashvili. 

  • Un essais : N. Nadolo (35′)
  • Une transformation : F. Steyn (36′)

Laisser un commentaire