L’UJS n’est plus relégable

Pour l’avant-dernière journée de D1, UJS Toulouse et Bruguières SC se déplaçaient avec des objectifs différents.

En cas de succès à Nantes, ou plus généralement de résultats favorables sur les autres terrains, le Bruguières SC pouvait assurer son maintien. Malgré l’ouverture du score pour les Verts, Nantes vire en tête avant la pause (2-1) et s’impose finalement 5-2.

En se rendant à Paris défier ACASA, l’UJS savait que tout autre résultat qu’une victoire pouvait déjà être synonyme de relégation en cas d’alignement défavorable des astres. À l’image de leurs voisins, les Toulousains ouvrent le score mais sont ensuite menés. Ils égalisent cependant avant la pause (2-2). Bien plus équilibrée que ne le laisse paraître le score, la deuxième période est pour l’UJS qui marque cinq nouveaux buts alors que son gardien semble infranchissable.

Et maintenant ?

Grâce à son succès, l’UJS sort de la zone rouge et condamne Montpellier. Les deux équipes de l’agglomération ont leur destin en main mais doivent s’imposer pour ne pas dépendre des autres résultats.

  • 8e Bruguières SC, 23 points
  • 9e Béthune, 22 points
  • 10e UJS Toulouse, 22 points
  • 11e Montpellier, 21 points (exempt sur la dernière journée)
  • 12e Bastia, 21 points
  • 13e Échirolles, 5 points

Le Bruguières SC futsal se maintiendra en D1 si une des conditions suivantes est remplie :

  • Le BSC bat Le Kremlin-Bicêtre.
  • Béthune ne gagne pas.
  • Toulouse ne gagne pas.
  • Bastia ne gagne pas.

L’UJS Toulouse se maintiendra en D1 si une des conditions suivantes est remplie :

  • L’UJS bat Toulon.
  • L’UJS ne perd pas et Béthune perd.
  • L’UJS ne perd pas et Bastia ne gagne pas.
  • L’UJS ne perd pas, Béthune ne gagne pas et Bruguières perd.
  • Bastia perd.

Au delà de la D1…

En D2, Plaisance s’est imposé contre Clénay après avoir été mené à la pause. Si les All-Stars ne jouent plus que pour l’honneur, ils restent appliqués et remontent à la quatrième place. Ils se déplacent chez les Alsaciens de Pfastatt pour la dernière journée et leur prendraient la troisième place en cas de succès, sous réserve bien sûr que la FFF considère les deux matchs remis comme des forfaits de l’adversaire.

Enfin, le Pibrac Futsal Club, champion de DH Midi-Pyrénées, a battu Nîmes en barrage. Il devient donc le champion de la Ligue de Football d’Occitanie qui participera prochainement à la phase d’accession interrégionale.

2 commentaires pour cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.