Pas de miracle pour Bruguières

Le Bruguières SC devait battre le leader et espérer des résultats favorables pour rester dans l’élite. Il n’y a eu ni l’un, ni l’autre.

Contraint à l’exploit pour encore croire au maintien, le Bruguières SC dispose d’un effectif très retouché mais avec un banc fourni tandis que son adversaire n’est venu qu’avec sept joueurs de champ dont plusieurs internationaux. Bruguières attaque le match avec un pressing haut. Cette stratégie paye puisqu’après une escarmouche francilienne, Fabien Pène obtient trois occasions nettes dans la même minute. Sur la relance de Caique tout d’abord mais le gardien repousse. Quelques instants plus tard, il élimine Klopp mais ne cadre pas son tir. Enfin, après un tir du gardien bruguiérois, son homologue repousse sur Pène mais il ne peut cadrer. Le BSC a laissé passer sa chance et sur contrattaque, le KBU se montre intraitable et Palomares ouvre le score.

Sûrement sonnés, les locaux continuent de pousser en étant moins tranchants ; leurs tirs ne sont pas cadrés. À l’inverse, le leader ne manque pas l’occasion de creuser l’écart en s’appuyant sur une froide efficacité en contrattaque. Face au pressing haut-garonnais, le gardien du KB n’hésite pas à se désaxer, permettant ainsi à son équipe de bénéficier d’options supplémentaires. Le KB se montre à nouveau menaçant en attaque rapide mais un bon repli stoppe l’offensive. Anousone Prasitharath remet Bruguières en ordre de marche avec une belle remontée de balle conclue par une frappe de Nicolas Martinez repoussée par Klopp. C’est finalement sur une belle action collective lancée par de los Santos que les locaux débloquent leur compteur. On retrouve ensuite de los Santos pour la dernière occasion avant la pause mais son tir du bord de la touche est dévie par le gardien.

L’attaque de l’équipe de France est la première en évidence à la reprise mais Pène coupe la passe sûrement décisive vers Vita. Bruguières réplique par un tir lointain de Caique qu’Oliveira tente de dévier devant le gardien sans trouver le cadre. On retrouve Pène devant le but du KB pour égaliser quelques instants plus tard. Reboostés, les joueurs et aujourd’hui co-équipiers de Jean-Christophe Martinez s’engagent trop et cumulent les fautes (3 en 80 secondes). Malgré ce pressing incessant, Feijao décoche un tir repoussé par Caique puis sur une autre offensive trouve Gasmi qui redonne un très bref avantage aux visiteurs. Alors que les fautes continuent de s’accumuler mais désormais des deux côtés Feijao est encore à l’origine du but francilien. Il commet ensuite la sixième faute de son équipe qui, outre le carton jaune, offre un tir franc à Bruguières mais la tentative de Fabien Pène est repoussée par un redoutable gardien. C’est encore Feijao qui lance Palomares pour le but du break. À 3-5, le BSC se crée encore de belles occasions mais il manque toujours un petit quelquechose.

Du côté du KB, on ne se précipite pas, tenant le ballon pour laisser s’écouler le temps et éviter de nouveaux tirs francs. À l’inverse, Bruguières n’a pas d’autre choix que de se projeter au plus vite dans le camp adverse. Gasmi clôt le score à quatre minutes de la fin, malgré de nombreuses occasions pour le BSC qui jouera en surnombre avec Caique avancé.

Battu par plus fort que lui, le BSC est relégué. Il ne doit cependant pas avoir de regrets sur ce match puisqu’au vu des autres résultats il lui aurait fallu une très large victoire pour se maintenir. À l’inverse, le KBU termine la saison régulière à la première place.

Les buts

02′10″ – 0-1. En contre-attaque, Palomares se présente seul face à Caique et ouvre le score.

03′51″ – 0-2. Servi par une passe en profondeur, Vita se retrouve devant Caique et marque d’une frappe croisée sans contrôler.

14′27″ – 1-2. Dans l’axe de la défense De los Santos trouve Oliveira dans un petit espace. Il remet à Pène qui marque dans le but vide.

21′56″ – 2-2. Sur corner joué rapidement, Pène trompe la vigilance de Klopp.

24′52″ – 2-3. En attaque rapide, Feijao trouve Gasmi qui place son tir juste sous la barre.

24′53″ – 3-3. Sur l’engagement, Pène surprend Klopp avec une frappe de 20 mètres.

28′25″ – 3-4. Feijao élimine Caique d’une louche et Rondon est à la retombée pour pousser le ballon dans le but vide.

31′05″ – 3-5. Sur une perte de balle en milieu de terrain, remonte le ballon et transmet à Palomares. Sa frappe est touchée par Caique qui ne peut la détourner.

36′00″ – 3-6. Gasmi élimine De los Santos et se présente face à Caique avec un partenaire à sa droite. Il choisit le tir.

Feuille de match

Bruguières SC – KBU : 3-6 (1-2 m.t.)
Gymnase René-Albus
Arbitré par Aurélien Uzan et Joël Fernandes.

Bruguières SC
Cinq de départ : Caique (g), de los Santos, Pène (c), Oliveira, Aussaresses.
Remplaçants : Pollier (g), JC. Martinez, N. Martinez, Prasitharath, Bento, Faupin, Mahouane.
Entraîneur : Jean-Christophe Martinez.

Kremlin-Bicêtre United
Cinq de départ : Klopp (g), Feijao, Palomares, Aigoun (c), Mbare.
Remplaçants : Rondon, Vita, Gasmi.
Entraîneur : Johann Legeay.

Buts
BSC : Pène (15e, 22e, 25e) ;
KBU : Palomares (3e, 32e), Vita (4e), Gasmi (25e, 37e), Rondon (29e).

Discipline
BSC : Pène (30e) ; 2+5 fautes ;
KBU :
Feijao (30e) ; 1+6 fautes.

Laisser un commentaire