ST-Castres : Les compteurs à zéro

J-2 avant que le Stade Toulousain affronte Castres en barrage. Si l’effervescence monte dans la ville rose, les hommes d’Ugo Mola gardent la tête froide. Qu’importe les deux défaites face aux Castrais en phase régulière.

Ce jeudi en conférence de presse, Thomas Ramos semble hermétique à la pression. À deux jours du match le plus important de la saison, l’arrière toulousain est serein : « Bien sûr que nous avons en mémoire nos deux dernières défaites contre Castres. Mais nous avons eu deux semaines pour travailler et régler les derniers détails. Comme tout compétiteur et joueur de rugby, nous n’avons pas envie de nous arrêter aux barrages. »

Le XV rouge et noir a pourtant de quoi appréhender cette rencontre. Battu une première fois par le CO 31-41, puis 28-23, arracher aux Castrais une place en demi-finale paraît culotté. Prêt à fouler une dernière fois la pelouse d’Ernest-Wallon, Florian Fritz reste lucide : « Qu’on se le dise, nous sommes les outsiders de ces phases finales. Selon moi, nous ne partons pas sur la même ligne que Toulon, Montpellier ou le Racing 92. Mais tout peut arriver sur le terrain. »

Le compte à rebours est lancé. Samedi à 16h30, les compteurs tombent à zéro entre les deux équipes. Les Stadistes devront resserrer leurs mêlées face à un effectif castrais habitué à mener le jeu.

Laisser un commentaire