N3M – La poule des Toulousains

Le principal changement ? Le retour du HBC Roques !

À l’instar de la N2M, la poule 1 de N3M reste largement inchangée. Objat, vainqueur de la poule est remplacé par la réserve de Limoges. Battu en barrage d’accession, Bordeaux retrouve sa place. Enfin, Pessac, Espalion et Panazol (un nul et 21 défaites l’an passé) sont remplacés par la réserve de Pau Nousty, Roques et Rochechouart qui supplée la troisième équipe du Limoges Hand 87, mieux classée mais interdite de montée.

On retrouve donc, dans l’ordre du classement :

  • Limoges² (relégué)
  • Bordeaux
  • Libourne
  • Irissary (Irisartarrak)
  • Aurillac (HBC Volcans)
  • Entente TUC-Balma
  • Tournefeuille HB
  • Eysines
  • Orthez
  • Pau Nousty² (promu, champion d’Aquitaine et de Nouvelle-Aquitaine)
  • HBC Roques (promu, champion de Midi-Pyrénées, en attente de la finale occitane)
  • Rochechouart Saint-Junien (promu, vice-champion du Limousin)

Les trois clubs de la métropole sont donc les seuls occitans de la poule ; les clubs languedociens (et catalan) sont dans la poule 8. Pyrénées-Atlantiques et Gironde comptent également trois représentants. Aurillac sera le représentant auvergnat tandis que les déplacements les plus longs seront Limoges et surtout Rochechouart, tous deux en Haute-Vienne.

Laisser un commentaire