CdM, Suisse – Pas si neutre !

C’est un Brésil timide qu’a découvert la Nati ce soir dans ce deuxième match du groupe E. Les suisses qui ont montré un beau visage, ont maintenu la seleção en échec.

Démarrage en trombe pour la Nati de François Moubandje qui impose un rythme soutenu, dans les 5 premières minutes. Remplaçant du latéral gauche milanais Ricardo Rodriguez aux multiples nationalités, le toulousain admire depuis le banc, la détermination des siens, face à la seleção.                                            A la 20ème minute de jeu, Coutinho libère le Brésil d’une magnifique frappe du droit et inscrit le premier but de la rencontre pour les sud-américains.

Après l’ouverture du score, les brésiliens font tourner, la Nati tente quelques centres imprécis après récupération du ballon. Les frappes brésiliennes non cadrées, laisse encore un espoir aux suisses, qui ne lâchent rien jusqu’à la pause.

Cinq minutes après la reprise, la Nati bénéfice d’un corner tiré par Shaqiri et transformé par Zuber d’une tête dans l’axe, qui redonne espoir à toute une nation.

La Nati, poursuit son combat, combine même, parfois, jusqu’à se jouer un peu des brésiliens. À l’heure de jeu, les frappes s’enchaînent dans la surface suisse, mais la défense, bien regroupée, tient bon face aux assauts de Neymar and co. A la 78ème minute de jeu, une frappe cadrée de ce dernier aurait pu tout faire basculer, mais le gardien suisse ne tremble pas et réceptionne de main ferme l’avant dernière frappe brésilienne, puis s’illustre deux minutes avant la fin du temps réglementaire face à… Neymar.

Les suisses auront tremblé jusqu’au bout (95’) mais maintiendront finalement les favoris de cette compétition en échec. Une belle entame pour François Moubandje et ses coéquipiers qui affronteront la Serbie vendredi 22 juin à 20h00.

 

Laisser un commentaire