CdM, Suède – Toivonen, héros malheureux.

Désillusion pour la Suède, qui voit les huitièmes de finale s’éloigner, après cette défaite face à l’Allemagne. Toivonen, qui avait ouvert le score, s’est vu devenir le héros d’un soir, mais il y a des soirs où les rêves ne sont pas réalité.

Dépassés, dès l’entame de la rencontre, les Blågult auraient pu faire la différence dès la 13ème minute, avec Marcus Berg, parti seul face à Neuer. Sa frappe trop cadrée est directement captée par le portier allemand. La Mannschaft pousse avec une possession de balle ahurissante, mais une fois la possession récupérée, Toivonen, bien positionné, reprend un ballon qui’il ne peut contrôler. Il frappe du bout du pied et lobe le gardien pour inscrire le but qui élimine le tenant du titre à la demi heure de jeu ! Les occasions s’enchaînement, l’Allemagne ne parvient pas à revenir au score et se met même en danger. Peu avant la pause, Larsson tire un coup franc sur la tête de Berg, Neuer, sauve in extremis les siens et évite le 2-0 avant le retour au vestiaire.

Dès le début de la seconde période, les allemands prennent les choses en main et Marco Reus reprend un centre venu de la gauche et revient au score grâce à une frappe de l’intérieur du tibia. Les assauts se multiplient, la défense suédoise est mise à rude épreuve, entre les frappes, parfois non cadrées et les arrêts d’Olsen, la Suède ne plie pas. 74′ Jimmy Durmaz fait son entrée en jeu à la place de Claesson, le toulousain va tenter d’apporter de la percussion en fin de rencontre. Quatre minutes plus tard, c’est Toivonen qui cède sa place à un autre attaquant, Guidetti. Les suédois restent dans leur schémas et tentent de poursuivre les efforts. Coup de massue, l’Allemagne perd son pilier Boateng, dix minutes avant la fin du temps réglementaire pour deux cartons jaunes consécutifs.

Désormais en infériorité numérique, la Mannschaft est déséquilibrée et a échappé de peu au deuxième but suédois sur corner. Cette fois c’est Olsen qui sauve la Suède de main ferme, après une magnifique tête puissante de Mario Gomez, entré en cours de jeu. L’arbitre annonce 5′ de temps additionnel et la pression est coté suédois, avec une frappe du gauche considérable de Brant, qui touche le poteau et fait trembler la cage d’Olsen. La Suède souffre et finit par abdiquer sur un somptueux coup franc entrant, légèrement enroulé, venu de la gauche. Kroos offre la victoire dans le temps additionnel (90 +5) et permet à l’Allemagne de recoller au classement de ce groupe F.

Les toulousains, malheureux, peuvent encore espérer lors d’un dernier match face au Mexique mercredi prochain. Une rencontre qui ne sera pas gagnée d’avance, au vu des performances des sud américains.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.