TFC – Une nouvelle ère ?

La grand messe du 25 juin a permis de voir la nouvelle direction que souhaite prendre le TFC. Voici ce qu’il faut en retenir.

La réorganisation du club

Olivier Sadran, chef d’entreprise de bientôt 49 ans a qualifié cette conf’ de presse « d’happy end » pour lui, il s’est présenté devant les journalistes avec Jean-François Soucasse à sa droite, à qui il va laisser les manettes du club, en effet Olivier Sadran souhaite se mettre un peu plus en retrait.

De ce fait, Pantxi Sirieix a été nommé coordinateur sportif, il aura pour mission d’être le relais entre Jean-François Soucasse et le coach.

Le coach parlons-en, le Président a (enfin) confirmé la présence d’Alain Casanova sur le banc toulousain la saison prochaine, un choix décrié par beaucoup de supporters mais justifié par Olivier Sadran, PowerPoint à l’appui pour montrer les points glanés lors de son précédent passage à Toulouse (2008-2015). Un journaliste a osé demander si le choix était judicieux après les deux échecs d’Alain Casanova suite aux mauvais résultats du TFC en 2015, il avait alors cédé sa place ainsi qu’en août 2017 au RC Lens, le Président a balayé d’une main cet argument pour lui il n’y a pas d’échecs que des leçons à retenir et une remise en question à avoir pour que cela ne se reproduise pas.

 

Les ambitions et le futur

La Direction souhaite augmenter son capital de 20% par un actionnaire détenant déjà un grand club européen. Rien n’est définitif ni signé, le nom de Manchester City détenu par Khaldoon Al Mubarak à 86% qui circule avec insistance ces derniers jours du côté du Stadium n’a pas été confirmé par le Président. Il y a une réelle volonté de vouloir dynamiser le TFC au côté d’un cador européen, faire évoluer le club et apprendre, car ces dernières années le club n’a pas donné satisfaction et a même été « nul » comme l’a dit Olivier Sadran : des erreurs de recrutement, des joueurs ayant perdu des valeurs comme la combativité sur le terrain ou encore un niveau de jeu trop faible pour espérer jouer autre chose que le maintien.

 

Côté mercato et arrivée, Gradel pour 3 ans a été confirmé ; le montant du transfert avoisine le million d’euros. Olivier Sadran a confirmé vouloir recruter un gardien d’expérience, un défenseur central, un à deux milieux et un à deux attaquants.

Le gardien et la piste menant à Baptiste Reynet de Dijon, le joueur souhaite évoluer sous la tunique violette mais le Président du TFC n’est pas prêt à verser la somme demandée par son homologue dijonnais.

Pour avoir des noms sur les autres pistes de recrutement il faudra repasser et/ou attendre que des départs soient actés, en fonction il faudra compter 4 à 8 arrivées.

Le départ d’Issa Diop a été abordé, son transfert de 25 millions d’euros permettra dans un premier temps de combler un déficit de 10 millions d’euros du club. Le paiement du transfert est étalé sur 4 ans ce qui ne constitue pas une amélioration de la trésorerie du club dès cette année.

Pas d’offre sur le bureau du Président pour Alban Lafont, qui a d’ailleurs précisé que l’arrivée de Baptiste Reynet n’était pas lié au départ d’Alban et qu’il se pourrait que la saison prochaine nous ayons ces deux gardiens sous le maillot du Tef. Rien d’autre non plus côté départ, alors que la reprise approche à grand pas. Faut-il s’inquiéter du mercato de Toulouse qui pour le moment n’est pas très actif sur le marché des transferts ?

 

Pour finir, le nouveau logo du club a été présenté, un nouveau logo pour un nouveau départ, une nouvelle aventure. Gardons l’espoir de voir une belle saison, du beau jeu et des joueurs qui se donnent à 200% !

Laisser un commentaire