CdM, Suède – Extraordinärt !

Coup de tonnerre ! Dans un match complètement fou, complètement maîtrisé et un coup du sort extraordinaire, les Suédois se hissent en huitième de finale de la Coupe du Monde, contre toute attente !

Mais par où commencer ? Les assauts suédois incessants qui ont fait la différence aujourd’hui ? Le mur jaune, bien aligné, qui a permis la qualification des Blågult ? La Corée du Sud, qui élimine l’Allemagne championne en titre et qui libère une place dans ce groupe F ? Ou des bookmakers qui ont vu tout faux ?

Par où commencer ? Peut-être par le coup d’envoi de ce match, qui tournait déjà en faveur de la Suède, avec une faute sifflée sur le toulousain Toivonen, titulaire, alors que Jimmy Durmaz, lui, est laissé sur le banc. L’enjeu est de taille et les Jaunes et Bleus l’ont bien compris. Ils ont compris que la moindre occasion serait à saisir dans ce match de la dernière chance, dans ce match où l’Allemagne va sans doute se réveiller de l’autre côté, face à la Corée du Sud et où le Mexique affiche un visage si serein en cette compétition. Mais pas si serein, au vu des fautes commises, qui s’enchaînent dans la surface à l’image d’Ochoa et d’un coup-franc tiré dès la 5ème minute par Forsberg mais détourné. Cinq minutes plus tard, c’est Berg qui s’illustre avec une tête en plein axe, suite à un coup de pied arrêté tiré par Augustinsson. Ça chauffe dans la surface mexicaine et les sud américains jouent avec le feu dès l’entame de la rencontre. Après un quart d’heure de jeu, Forsberg tente une volée de 30m et cinq minutes plus tard, l’attaquant reprend un centre qui passe au dessus… Les mexicains s’approchent des cages d’Olsen, bénéficient de coup-francs qui ne donneront rien et à la demi-heure de jeu, c’est Chicharito qui commet la faute sur un corner suédois avec une déviation du bras. L’arbitre fait appel à l’assistance vidéo et contre toute attente, accorde seulement un corner. Juste avant la pause, le compère de Toivonen s’élance depuis le milieu de terrain, frappe fort, mais trouve le petit filet. 0 à 0 après cette tentative de Berg.

Dès le retour des vestiaires et même si Carlos Vela met de la puissance dans ses frappes, le Mexique n’y arrive pas et perd des ballons. A la 50ème minute de jeu, Berg offre un centre repris par Augustinsson de demi-volée, qui permet l’ouverture du score. La Verde réagit par Guardado et un centre tir qui ne trompe pas Olsen. Dix minutes plus tard, les suédois bénéficient d’un penalty après un tacle de Moreno sur Berg. Toivonen et ses coéquipiers font le break et restent mobilisés en défense pour ne pas encaisser de buts. 2- 0 pour la Suède. Il y a des soirs comme ça où rien ne va et rien ne va pour le Mexique ce soir, puisque le défenseur Alvares va inscrire le 3ème but contre son camp pour la Suède, lors d’une situation brouillonne, 15 minutes avant la fin du temps réglementaire. Le coach mexicain tente le tout pour le tout et fait entrer Corona en attaque. Le nouvel entrant s’illustre avec un centre repris par Chicharito et Vela mais sans succès. Les touches et corners s’enchaînent, mais les suédois n’abdiquent pas et le coup de sifflet final vient mettre un terme à une rencontre complètement folle, qui se ponctue par la bonne nouvelle pour les deux équipes… La Corée du Sud vient d’éliminer les allemands, tenants du titre !

C’est la fin dans ce groupe F, les suédois terminent premier du groupe, le Mexique second et l’Allemagne et la Corée du Sud troisième et quatrième, éliminés de cette compétition.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.