« Le rêve, on le vit depuis le premier match… »

Les suédois, premiers du groupe F, se qualifient et éliminent l’Allemagne tenante du titre et la Corée du Sud. Un groupe relevé dans lequel les Blågult n’auraient pas pensé sortir haut la main. Le Toulousain Ola Toivonen revient sur cette qualification.

Ce n’était pas un groupe facile, aujourd’hui vous êtes sortis de cette phase de poule, comment te sens-tu après cette qualification ?

« Je suis très heureux bien sur ! Tout le groupe est aussi très heureux de faire partie de ces 16 dernières nations de cette Coupe du Monde, d’être en huitième de finale. »

Ce dernier match face au Mexique était difficile à aborder, tout était encore possible comment l’as-tu vécu ?

« Franchement, je le sentais bien ce dernier match. Toute l’équipe le sentait bien. Nous avons eu un bon pressentiment avant la rencontre. Ensuite, pendant le match, tout s’est passé à la perfection pour nous. » 

Il y a quelques mois, tu disais qu’il n’y avait pas d’objectif particulier pour la Suède, surtout après avoir pris connaissance de votre groupe F. Est ce que vous vous attendiez à un tel exploit ? Et est-ce que vous pensiez une seconde terminer devant l’Allemagne et la voir éliminée ?

« Oui c’est vrai. Mais nous croyons tous en nous, nous croyons en notre équipe et en notre jeu, c’est ce qui est important je crois. Nous nous étions concentrés pour gagner face au Mexique, pas pour terminer premier ou second sans imaginer que l’Allemagne serait éliminée, elle était favorite. » 

Que vous a dit le coach après cette qualification ?

« Il nous a dit qu’il était très fier de l’équipe, fier de nous. Et bien sur, toute l’équipe était heureuse d’entendre ses propos. »

Comment va Jimmy Durmaz après différentes menaces reçues, suite à sa faute commise face à l’Allemagne ?

« Il va bien aujourd’hui, je pense que tout est ok pour lui. De toute façon, nous le soutenons tous, nous sommes derrière lui ! »

Est-ce qu’aujourd’hui on peut dire que vous vivez un rêve et qu’il est possible de voir encore plus loin ?

 » Le rêve, on le vit depuis le premier match. Nous sommes aujourd’hui dans une très bonne dynamique. Nous prenons les matchs les uns après les autres, sans penser au futur, juste à la prochaine rencontre. » 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.