Toivonen et Durmaz s’envolent vers les quarts !

Suédois et Suisses s’affrontaient aujourd’hui à l’occasion des huitièmes de finale de la Coupe du Monde. Les trois Toulousains internationaux, réunis pour l’occasion, ont tout donné. Mais à la fin, c’est la Suède qui gagne.

Toivonen toujours titulaire, Durmaz et Moubandje encore sur le banc, la concentration est de mise pour les trois compères toulousains. La Nati, deuxième de son groupe avec le Brésil, la Suède, première de son groupe avec le Mexique et sans l’Allemagne, voilà deux nations qui ce soir ne s’attendaient pas à se trouver là. Mais une fois les présentations faites, le Suisse Shaqiri, ne tarde pas à montrer l’exemple, d’une belle frappe depuis le milieu de terrain, à peine le coup d’envoi donné. Organisés, disponibles et complémentaires, les joueurs de la Nati prennent la possession du ballon. Solides en défense, les Suédois qui jouent en contre s’illustrent avec des frappes de Berg ou Toivonen sans trouver le cadre. Les frappes des deux joueurs les plus dangereux Shaqiri et Berg, se succèdent jusqu’à la pause, où la rencontre en reste sur le score de 0-0.

Dès le retour des vestiaires, la défense suédoise, toujours aussi solide, permet de conserver le score nul mais du côté des attaquants, occasions s’enchaînent et les Blågult manquent l’ouverture du score à plusieurs reprises et risquent fort de le regretter. Forsberg, roi de la récupération, fait la différence au milieu de terrain et sert ses coéquipiers à l’image de Toivonen et sa frappe dangereuse peu avant l’heure de jeu. Les Suisses perdent un peu en rythme et les Suédois, à l’attaque avec Forsberg qui passe et demande à nouveau le ballon à Toinoven, frappe plein axe et inscrit le premier but de la rencontre. Alors que le titulaire au poste de François Moubandje se montre dangereux, les Suisses ne parviennent pas à égaliser. Toivonen encore et toujours, s’illustre sans trouver le cadre. Le bloc Suédois reste solide face aux assauts de Shaqiri et Seferovic qui place une tête qui termine dans les gants du portier Suédois. Peu avant la fin de la rencontre, l’arbitre siffle un penalty en faveur de la Suède, qui après l’appel à l’assistance vidéo se transformera en coup franc. Toivonen se charge de frapper le coup de pied arrêté, bien cadré et stoppé par le gardien. C’est terminé et la Suède se qualifie pour les quarts de finale de cette Coupe du Monde, sur le score de 1 à 0.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.