Enfin de retour en Europe ?

Une fois de plus, le Fenix espère décrocher une place européenne en fin de saison. L’entraineur Philippe Gardent donne ses impressions.

Entre deux tournois de préparation, le Fenix Toulouse Handball faisait une courte halte à domicile. La semaine passée, ils quittaient la Macédoine et le Tournoi International de Struga à la 3e place avec un bilan de 3 victoires en 4 matchs.

« On rend une copie pas si mal » explique Philippe Gardent avant de poursuivre. « On partait avec beaucoup d’incertitude. Ce que l’on montrait à l’entrainement n’était pas bon. Au final on ne s’incline qu’une fois contre Celje (31-29) qui est une équipe habituée aux phases finales de Ligue des Champions. Un match qu’on ne doit jamais perdre en revanche puisqu’on menait de 6 buts. Derrière on bat Beşikaş (32-28) qui est également un habitué des compétitions européennes. On ne s’était pas fixé d’objectif dans ce tournoi, mais on revient satisfait car on a montré plein de bonnes choses. » Sur le papier les Toulousains obtiennent une belle place sur le podium, largement à la hauteur de leurs ambitions. À savoir, participer à une compétition européenne. « C’est important de partir à l’étranger quand on a ces ambitions, surtout pour nos joueurs français. Ils n’ont pas l’occasion de voir comment on joue au handball ailleurs. Nos recrues ont l’habitude de cela. »

Des recrues de classe internationale

En effet, en piochant dans le championnat danois, les dirigeants toulousains ont sorti de leur chapeau deux internationaux et pas des moindres. Le premier Henrik Jakobsen est un massif pivot norvégien. « Il nous a fait une très bonne impression à Struga. » détaille Philippe Gardent. « Il a un bon tir et il s’est imposé physiquement. » Il faut dire que le Norvégien en impose. 1,96m pour 116 kilos, à seulement 25 ans l’ancien joueur de GOG est un bloc de muscles, bien planté, doté d’une bonne technique.

Le second est Markus Olsson. Sur le papier l’international suédois est une excellente pioche. Deuxième meilleur buteur de Ligue des Champions l’an passé en ayant joué deux matchs de moins que les demi-finalistes, Olsson était l’an passé un des tous meilleurs arrières gauches au monde.

« C’est vrai qu’on a eu du nez l’an passé de le verrouiller rapidement. Ensuite, il a surfé sur la vague de son club de Skjern jusqu’en quart de finale de Ligue des Champions. Il semblait fatigué la semaine passée mais il faut qu’on arrive à le mettre en orbite comme le faisaient ses coéquipiers l’an passé. » À 29 ans, Olsson pourrait être l’élément qui fera basculer le Fenix dans une nouvelle ère.

Milan Jovanovic aurait dû être avec Arnau García Barcelo la doublure du Suédois. Seulement le jeune prodige serbe de 20 ans s’est blessé au ligament croisé avant la préparation. On ne devrait pas le voir fouler les parquets avant le mois de février.

Enfin, la dernière recrue arrivée sous forme de prêt est Kevin Bonnefoi. À 31 ans, le gardien reste un grand espoir français.

Au total, le Fenix a perdu cinq joueurs et en a recruté seulement quatre alors que l’effectif semblait déjà juste l’an passé. Ce à quoi Philippe Gardent répond « C’est vrai, l’effectif est court. Il nous manque 2 joueurs pour avoir vraiment un effectif complet. Seulement nous avons un budget inférieur aux équipes avec lesquelles nous voulons rivaliser. Nous nous appuierons sur notre centre de formation qui est performant pour palier à ces manques. Des jeunes joueurs comme Pierre Halimi ou Matis Gardent devraient pointer le bout de leur nez cette saison. »

Fin de préparation

Aujourd’hui, les Toulousains étaient déjà repartis pour la Bretagne afin de disputer le Challenge Caraty. Un tournoi court, composé exclusivement de clubs de LNH, dont des candidats à une place européenne. « Marquer les esprits ça ne m’intéresse pas. Si on peut le faire en gagnant le tournoi on ne s’en privera pas. Mais ce qui m’intéresse c’est le contenu. » conclut l’entraineur toulousain.

La demi-finale du Challenge Caraty aura lieu ce soir à 20h30 contre Dunkerque. Suivant leur résultat, une finale ou un match pour la 3e place les attendra dimanche. Le début du championnat sera le 5 septembre contre Chambéry.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.