Guingamp-TFC : Au mental

Le TFC enchaine une troisième victoire consécutive contre Guingamp dans la douleur mais au mental.

Un début de match parfait

Les Toulousains débutent parfaitement ce match et au bout de deux minutes de jeu ouvrent le score après une superbe action offensive et un jeu a trois avec Garcia, Durmaz et Gradel. Ce dernier conclut d’une très belle frappe sous la barre , déjà 1 à 0 pour nos Violets.

Dix minutes plus tard, à la suite d’un coup franc, Sangaré trompe d’un tir croisé le gardien guingampais, 2 à 0. Quel début de match ! On se dit que la soirée va être compliquée pour l’équipe bretonne ; et sublime pour les Toulousains.

Todibo : le revers de la jeunesse

Tout bascule ensuite en quelques instants. Peu après un premier avertissement, Jean-Clair Todibo cherche une nouvelle fois à relancer proprement mais perd le ballon et fauche le joueur guingampais qui allait au but. C’est le deuxième jaune et donc l’exclusion. On joue alors la 25e minute.

Les Toulousains vont donc évoluer plus d’une heure en infériorité numérique. Les Rouge et Noir commencent alors à se créer de nombreuses occasions toutes repoussées par Baptiste Reynet jusqu’à ce corner et cette tête à la 45e minute. Juste avant la pause, Guingamp revient au score : 2 à 1 pour Toulouse à la mi-temps.

Une deuxième période au mental et au courage

Des le début de la seconde période, Alain Casanova fait rentrer Steven Fortes à la place de Jimmy Durmaz afin de rétablir l’équilibre de l’équipe.

Les Guingampais poussent et les Toulousains procèdent en contre et, à la 49e minute, Leya Iseka n’est pas loin de redonner deux buts d’avance aux Violets. À un de plus les Guingampais dominent largement notre équipe et manquent d’égaliser trois minutes plus tard sur une lourde frappe de Lucas Deaux qui s’écrase sur la barre.

Le jeune Manu Garcia, auteur d’un excellent match match, est remplacé par Cahuzac après l’heure de jeu. Les dernières minutes sont irrespirables pour les Toulousains à cause de la pression des locaux qui se fait de plus en plus pesante.

À la 95e minute, l’arbitre siffle la fin du match et libère notre équipe avec cette victoire acquise dans la douleur mais grâce à un mental et un courage de tous les instants.

C’est une troisième victoire consécutive pour les Toulousains. Un succès qui les place sur le podium du championnat, juste avant la trêve internationale et la réception le 15 septembre de Monaco au Stadium.

On félicitera la vingtaine de supporters qui ont fait le déplacement en Bretagne.

2 commentaires pour cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.