N1F – Le BOC sans solution

Brouillon et en manque d’idée face à une solide défense, le BOC concède une 2e défaite en deux matchs.

Battu sur le fil lors du derby, le Bruguières OC 31 espérait lancer son championnat à domicile face au promu narbonnais. Mais ce promu n’est pas venu en Haute-Garonne pour faire de la figuration et s’appuie sur une défense très solide. Dès la première attaque, le BOC peine à trouver la faille et est averti pour jeu passif avant que Suzanne Marrier n’ouvre le compteur. Le score reste longtemps équilibré ; il faut attendre le quart d’heure de jeu pour voir une équipe prendre deux buts d’avance. C’est Fanny Evrad, sur jet de sept mètres qui octroie cet avantage à Bruguières, imitée ensuite par Fanny Pigal (11-8, 17e). Ce premier écart ne dure guère et Narbonne réplique par un 6-0, bien aidé par les nombreuses pertes de balle du BOC. Amina Boudjellal stoppe l’hémoragie mais le mal est fait, Narbonne mène 13-16 à la pause.

À la reprise, la défense narbonnaise semble encore moins perméable et Bruguières ne trouve pas de solution face à une ligne solide et assez grande. Là encore, les arbitres lèvent le bras face au manque d’idées. Narbonne se nourrit des pertes de balle adverses et gonfle l’écart grâce aux contre-attaques. Après neuf minutes et un 1-5 depuis la reprise, Olivier Boyer pose un nouveau temps-mort mais rien n’y fait, les Audoises s’envolent (17-28, 48e). Le match est plié. Entrée plus tôt, Hélène Mata enchaîne quelques arrêts mais ses coéquipières rendent trop vite le ballon. Pourtant, alignant 4 buts en moins de deux minutes, le BOC reprend espoir (22-28, 52e). Le miracle n’a pas lieu : Makamte marque après le temps mort de son entraîneur et Bruguières enchaîne les passages en force. Le deux Fanny porteront le score à 25 pour les locales sur deux tirs déviés par la défense, tandis que les deux gardiennes auront le dernier mot. 25-32, score final.

Bruguières OC : F. Evrad (8 buts), F. Pigal (7), M. Salesses (3), A. Boudjellal (2), M. Cavaniol (2), S. Marrier (2), C. Rouget (1), C. Auneau, M. Avinens, L. Bernadac. D. Tonello (c) (9 arrêts), H. Mata (6).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.