Adepte du nul ?

Pour la 9ème journée de championnat, les Toulousains recevaient des Niçois sur une dynamique mitigée et sans Balotelli. Les Violets, privés de Leya Iseka devaient remettre les pendules à l’heure après un déplacement difficile à Rennes !

Dès l’entame de la rencontre le TFC s’installe dans le camp des aiglons et obtient deux corners consécutifs qui ne donneront rien. Les premières occasions niçoises se font ressentir au quart d’heure de jeu, mais les deux équipes peinent à imposer un rythme soutenu en ce début de match. Le pressing niçois entraîne les pertes de balles toulousaines et sur une récupération litigieuse, Nice s’offre un contre et inscrit le premier but de la partie. Maolida passe à Srarfi qui vient tromper Reynet du gauche.

C’est dans le mauvais sens que le match s’emballe, avec des décisions arbitraires très contestées de la part des toulousains et les 22 acteurs regagnent le vestiaire sur le score de 1 à 0 en faveur des visiteurs.

La deuxième période débute sur un rythme plus soutenu qu’en première et déjà 4 minutes plus tard les Violets créent le danger devant Benitez. Toujours à l’attaque, les hommes d’Alain Casanova reviennent dans la partie, grâce à Manu Garcia, qui offre un centre pour Dossevi et le prend plat du pied pour le but du 1 partout. Deux minutes plus tard, Moreira sauve les Toulousains d’un 2-1 qui aurait eu un sacré gout amer ! Baptiste Reynet au sol, Saint Maximin se retrouve seul face aux cages vides, quand Francois Moubandje revient, pour qu’enfin Steven Moreira s’impose et recule le danger face à Maolida. Toulouse pousse et se crée des occasions, mais la défense niçoise tient bon, Baptiste Reynet aussi et fort heureusement pour les Violets, qui termineront le match à 11 cette fois et sur le score de parité pour la quatrième fois cette saison.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.