Barthez, Giresse, Malm and co, de retour pour la bonne cause.

De passage à Toulouse à l’occasion du match entre l’AS Toulouse Lardenne et le Variétés Club, les anciens pros, de retour sur les terrains pour la bonne cause, ont rencontré un large succès.

Le Variétés Club de France, qui va fêter ses 48 ans, n’a jamais été aussi jeune !

Se retrouver, jouer sérieusement sans se prendre au sérieux, pour le plaisir et pour donner, telle est la tradition du Variétés ! Avec plus de 2300 rencontres et des dizaines de pays parcourus, le club n’en finit plus de conquérir le public. La présence d’anciens joueurs de football professionnels est appréciée, pour affronter les équipes locales en France et à l’étranger, pour le compte d’associations.

Déjà plus de 5 millions récoltés pour diverses associations (Téléthon, Lutte contre le Cancer du Sein, Association des paralysés de France, Association France Parkinson…), un bel élan de solidarité de la part des participants et du public !

Jacques Vendroux, manager général du Variétés Club, a souhaité pour l’heure « rajeunir » l’effectif !

À Toulouse, c’est une équipe au sang neuf, accompagnée de quelques piliers qui a évolué face à l’AS Toulouse Lardenne.  Alain Giresse et Fabien Barthez tous deux titulaires avec leurs fils, Baptiste Vendroux, Echouafni, Robert Malm, Gaëtan Huard ou encore le rappeur Jok’air, étaient présents.

« Moi j’en suis resté à Hervé Vilard ou Charles Aznavour, là, Jok’air, je ne connais pas. Mon fils [Baptiste Vendroux] m’a dit “c’est bon footballeur, il est marrant, il est sympa, c’est un copain à moi”.                                                                 

Il est effectivement sympa, il est effectivement un bon footballeur et en plus c’est quelqu’un que les jeunes apprécient. Parce que je me suis renseigné avant !

J’ai demandé par exemple à Leni barthez s’il le connaissait, il m’a dit “je le connais bien, c’est un super chanteur”. J’ai demandé à Jean Michel Guédé [rire], il m’a dit “moi j’adore ce rappeur”. J’ai demandé à l’un des fils d’Alain [Giresse], Arnaud, s’il connaissait Jok’Air, il m’a dit “oui ! J’ai dit bon allez viens. Et c’est un type charmant on lui souhaite la bienvenue au Variétés Club de France. »

3-11 Un score anecdotique

Si ce dimanche le Variétés Club l’a emporté sur le large score de 11 à 3 avec de beaux buts des fils Barthez et Giresse, de belles frappes sèches de l’ancien Violet Robert Malm et un triplé de Frédéric Piquionne, le score reste anecdotique puisque la rencontre à but caritatif, a permis de récolter 2.600 euros.

Après de nombreuses photos et autographes signés, le Variétés s’en est envolé pour un prochain match, ce mercredi face aux Anciens du FC Gueugnon.

Plus de renseignements sur le site www.varietes.org.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.