Nantes-TFC : Le navire toulousain a coulé

Le TFC a logiquement été défait à Nantes 4 buts à 0, un naufrage collectif et individuel.

Les Toulousains comptaient sur ce déplacement à Nantes pour se relancer, mais les choses ne se sont pas passées comme ils l’auraient voulu. Dominés dans tous les domaines, que cela soit physique ou technique, les hommes d’Alain Casanova se sont fait dépasser par des Nantais valeureux, opportunistes et tellement supérieurs aux Toulousains.

Entre défaillance collective et individuelle mais également sans âme, sans valeur, sans jeu, sans combativité et sans technique, les Violets n’ont mis aucun ingrédient afin de pouvoir espérer un résultat hier soir.

Avec un Jullien en difficulté tout le match tout comme ses coéquipiers et un M’Bia qui a remplacé John Bostock, absent de dernière minute, encore trop juste, c’est toute la défense toulousaine qui s’est faite tout simplement perforer par des Nantais et par un Sala en feu, puisqu’il a été auteur d’un triplé. Du point de vue de l’attaque, rien à signaler mis a part l’occasion de Jean sur un dégagement de Reynet.

Le constat est là : cela fait six matchs sans victoire pour le TFC et, outre le manque de points, c’est surtout au niveau du jeu que les Toulousains pêchent sur ses derniers matchs. On va donc espérer que cette gifle serve d’électrochoc et montre aux joueurs qu’il ne faut pas se voir trop beau et qu’il reste énormément de boulot.

Ce match, que l’on va considérer comme catastrophique, est à oublier et la semaine de travail qui commence dès demain va devoir être à la hauteur pour redorer le maillot et le blason, afin de ne pas continuer dans cette spirale négative qui pourrait faire revivre une saison difficile aux toulousains.

Alors que se profile le derby de l’Occitanie contre Montpellier le weekend prochain, au Stadium, une réaction sera attendue dès ce match de la part des supporters.

Le TFC pointe actuellement à la 9e place du classement avec 13 points.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.