D2 futsal – Le TMFC arrache le derby

Entre les Plaisance All-Stars qui espèrent distancer la zone rouge rapidement et le TMFC qui vise une remontée immédiate, le derby fut finalement équilibré et plein de suspens mais également marqué par une très forte tension.

Trois cartons rouges et de trop fréquentes contestations. À l’instar des derbys entre Bruguières et l’UJS l’an passé, le match entre le TMFC et Plaisance s’est déroulé dans une atmosphère tendue et le TMFC qui avait pourtant fait le plus dur a bien failli y laisser des points.

L’envie des Plaisançois aurait bien pu renverser des Bruguièrois qui ont parfois déjoué face à la pression. Pourtant, tout commence bien pour les visiteurs : Majid Saïd puis Ze Carlos se présentent face à Luang mais manquent à trouver la faille. Les All-Stars prennent confiance et Benhkime, Correia, Kada puis Loupias tentent leur chance. Pourtant, c’est bien Willy Oliveira qui, en pivot, ouvre le score après une touche. 0-1, 5e. Loin d’être abattus, les locaux insistent. Correia, sur deux coups francs manque d’égaliser en force.

Contestations, frustration et réaction

Le TMFC cherche à sortir proprement les ballons, n’hésitant pas à multiplier les passes près de son but. En face, Plaisance presse haut ce qui lui procurera plusieurs occasions. Mehdi Chouari réplique à la frappe puissante de Willy Oliveira, mais tous deux butent sur les gardiens. Le match semble basculer à la 15e minute. Les locaux mettent par deux fois Caique à contribution puis, pendant qu’ils réclament une main d’un défenseur, Fabien Pène part en contre-attaque pour servir Willy Oliveira qui marque son doublé. 0-2, 15e. Dans la foulée, William Luang est bien présent pour couper un centre du même Oliveira qui aurait bien pu donner le troisième but. Bousculant légèrement mais à retard le gardien du TMFC, Julien Loupias écope d’un avertissement mais surtout concède une sixième faute donc un tir franc. Stephen Ettien rentre pour le tirer, Anthony Pallares pour le repousser. L’ancien joueur de Colomiers et Balma manque le cadre après le rebond, le score est inchangé.

Remobilisés par ce tir franc manqué et recadrés par un temps mort, les Plaisançois vont globalement dominer la fin de période en occupant le terrain adverse mais sans toujours trouver de position de tir. Julien Loupias, interceptant une passe dans la défense, se crée une belle occasion mais joue trop ostensiblement la faute, cherchant lui aussi un tir franc puisque le TMFC était à son tour dans la pénalité. Dans l’autre sens, Djaoued Mahouane réclame sans succès une faute, s’estimant retenu sur sa contre-attaque. Après un poteau trouvé par Dylan Correia, Jonathan De los Santos repart dans l’autre sens et bute sur Luang. La première période s’achève sur ce score de 2-0 pour les visiteurs.

Le co-leader sort de son match

Après quelques escarmouches des All-Stars, Ze Carlos manque le 3-0 : près du but adverse, Fabien Pène récupère le ballon face à Correia avant de transmettre à son coéquipier brésilien mais Dylan Correia se rachète bien en sauvant le ballon sur la ligne. De loin, Majid Saïd tente à son tour mais Luang est bien présent. Plaisance poursuit ses attaques sans trouver le cadre mais après deux occasions pour Oliveira, les locaux parviennent à réduire l’écart. Sur un corner à droite joué par Enzo Kada, Issam Benhime frappe au but. Le ballon dévié par De los Santos finit au fond des filets. 1-2, 27e. Sur l’attaque suivante, un centre de Mehdi Chouari passe devant la cage bruguiéro-toulousaine sans que personne ne se présente pour le couper. La pression plaisançoise ne faiblit pas. Excentré, Karim Rejeb trouve le poteau. Il bute ensuite sur Caique mais le coup de billard aboutit encore sur le poteau. Esseulé près du but, il manque le cadre lors d’une déviation de la tête. Et c’est encore sur lui qu’est commise la faute qui vaut un carton rouge à Fabien Pène. Profitant de la supériorité numérique, Enzo Kada depuis la ligne de touche gauche trouve une faille est égalise. 2-2, 30e.

Marcelo Serpa pose immédiatement son temps-mort qui permettra à son équipe de retrouver le sens de l’attaque. Pendant les cinq minutes qui suivent, le TMFC obtient de nombreuses occasions mais trop peu menacent réellement la défense plaisançoise. Les tirs ne sont pas cadrés ou sont contrés et William Luang sort bien au devant des attaquants. Majid Saïd finalement trouve un tir intéressant mais le gardien dévie en corner.

Le TMFC rate sa chance ?

Cinq minutes sans encaisser de but pour Plaisance mais cinq minutes passées à subir. Ryad Abani pose à son tour un temps mort. Nous n’en verrons hélas pas les effets puisque Mehdi Chouari reçoit un deuxième avertissement après une charge trop appuyée sur Majid Saïd. Pendant sa supériorité numérique, le TMFC attaque, se crée plusieurs occasions mais Luang est toujours là, aidé par sa défense se donne également pour contrer les tirs. Et Plaisance tient bon, le cinquième joueur revient. Les occasions s’équilibrent à nouveau, on attaque la dernière minute.

À 37 secondes de la fin, Plaisance stoppe irrégulièrement une contre-attaque. C’est la sixième faute. Après de longues contestations qui conduiront à l’exclusion de l’entraîneur local, Anthony Pallares rentre à nouveau mais ne peut rien sur le tir franc de Rami Barake qui se loge dans sa lucarne gauche (pour le gardien). 2-3, 40e. Plaisance, trop frustré, n’est plus en état de réagir pendant les secondes restantes. Dylan Correia commet encore une grosse faute de frustration. Luang reste dans la cage et remporte son duel face à De los Santos lors du troisième tir franc de la soirée. Les onze dernières secondes ne donnent rien, le TMFC a arraché la victoire et reste co-leader du groupe.

L’agitation se poursuit après le buzzer final. Sans excuser le comportement des joueurs et membres des clubs, on peut se demander pourquoi la Fédération avait choisi pour se derby d’aligner deux arbitres inexpérimentés à ce niveau. Habituellement, les matchs des divisions nationales de futsal sont dirigés par des arbitres fédéraux. Ce samedi, nous avions deux arbitres de la ligue occitane qui ne sont que candidats fédéraux. Ce n’était clairement pas le bon match pour eux qui ont pourtant fait tout ce qu’ils ont pu.

▶ La feuille de match


La prochaine journée sera la dernière des matchs aller. Actuellement deuxième à égalité de points avec le leader Kingersheim, le TMFC accueillera Montpellier, troisième à deux longueurs. Pour leur part, les Plaisance All-Stars sont actuellement huitièmes avec un point d’avance sur Vénissieux, relégable. Ils affronteront Clénay, dernier avec huit défaites en huit matchs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.