Le Stade pique les Wasps

En déplacement pour cette troisième journée de Champions Cup, les Toulousains ont frappé fort en s’imposant 24-16 sur la pelouse des Wasps. Les « Rouge et Noir » récupèrent leur place de leader de cette « poule de la mort » avant le prochain rendez-vous samedi pour le match retour.

Une prestation sérieuse

Malgré un début mitigé où les anglais, après avoir ouvert le score sur pénalité, multiplient les assauts, les Toulousains ont su faire preuve de patience pour résister et empêcher le premier essai de la partie. Il faut attendre le quart d’heure de jeu pour voir le premier essai du match, Cheslin Kolbe récupère le ballon à la sortie d’une mêlée et file derrière les poteaux après avoir éliminé plusieurs défenseurs anglais. La partie est désormais bien lancée.

Les deux équipes vont se rendre coup pour coup sans réellement prendre le dessus, les deux défenses tenant bon. Les locaux virent en tête à la pause grâce à plusieurs pénalités. Seulement Toulouse va mieux gérer le second acte. Plus costauds, les « Rouge et Noir » ont su allier technique et précision, amenant le danger dans la défense anglaise à plusieurs reprises. Sofiane Guitoune, auteur d’une grosse prestation, file derrière l’en-but pour inscrire le deuxième essai stadiste qui sera le dernier de la partie.

Cheslin Kolbe aplantissant dans l’en-but adverse. (Crédit photo @ChampionsCup_FR twitter)

Une indiscipline sans conséquence

Toulouse va trembler à plusieurs reprises durant la partie et le moins que l’on puisse dire c’est que son indiscipline aurait pu lui coûter cher. Écopant de deux cartons jaunes (Van Dyk et Madaule) les stadistes vont subir de nombreuses offensives anglaises, les Wasps iront même jusqu’à marquer leur seul essai de la partie. Solidaires en défense, les Haut-Garonnais réussissent à ne pas laisser filer le match comme ils auraient pu le faire il y a quelques années.

 

Un bilan parfait

Trois victoires en trois matchs, pour retrouver trace d’un tel parcours en Coupe d’Europe pour le Stade Toulousain, il faut remonter loin. Cette belle aventure débutée en octobre – les stadistes s’étaient imposés 22-20 à Bath – a su perdurer à domicile face au Leinster, Champion en titre (28-27). Invaincu et leader de sa poule, le Stade Toulousain fait-il parti des favoris ? Rien n’est sûr, toutefois, une victoire samedi prochain face aux Wasps pourrait être signe d’une éventuelle qualification pour les quarts de finale. Quoiqu’il en soit, ne brusquons pas les choses et laissons nos toulousains profiter de cette performance.

 

Faits marquants

Wasps : 1 essai de Rowlands; 1 transformation de Sopoaga et 3 pénalités de Sopoaga et de Dally.

Toulouse : 2 essais de Kolbe et de Guitoune ; 1 transformation de Ramos et 4 pénalité de Ramos.

Cartons jaune : Van Dyk et Madaule

 

[Crédit photos: Stade Toulousain et Champions Cup]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.