Signé Captain Gradel !

Hier soir à Lille, les Violets se sont donné un peu d’air grâce à 2 buts sur pénalty de l’Ivoirien.
Victoire 1-2.

Les hommes de Casanova, décevants à Caen cette semaine, avaient à cœur de bien terminer l’année. Mission périlleuse sur la pelouse du second du championnat, le LOSC.

Des promesses et la douche froide

Après un premier bon quart d’heure et une énorme occasion manquée par Jimmy Durmaz (12e), les Toulousains subissent l’ouverture du score par Leão (17e). Le jeune joueur portugais, libéré du marquage de Mbia et pas suffisamment attaqué par Jullien, trompe le portier Reynet d’une frappe croisée qui ne semblait pas imparable.

Dominateurs jusqu’alors, les Violets reculent et il s’en faut de peu pour que les Dogues ne doublent la mise dans la foulée de l’ouverture du score avec un beau tir de Ikone (23e). Le TFC, remis dans le sens de la marche aurait pu obtenir un premier pénalty sur une main de Celik (34e). Collée au corps et totalement involontaire, elle n’a justement pas été sifflée. Enfin, juste avant la pause Christopher Jullien, d’une superbe tête sur un corner de Gradel a bien failli tromper Maignan.

Le VAR

La seconde période aura été celle de l’assistance vidéo à l’arbitrage. Peu servis depuis le début de la saison, les Toulousains ont bénéficié de deux interventions du VAR.

50e minute de jeu, M. Millot est obligé de siffler une double faute lilloise : Bamba sur Gradel, puis Edgar sur Jean. Le capitaine, indispensable dans le jeu téféciste cette saison, ne se manque pas face au portier lillois spécialiste du genre la saison passé (1-1).

Dix minutes plus tard, c’est Dabila qui crochette Gradel dans la surface. Nouvelle intervention du VAR pour la même sanction. L’Ivoirien, solide mentalement transforme son second tir au but de la soirée, marquant son huitième but de la saison (1-2).

Dès lors, ce fut une attaque-défense totalement stérile. Les Toulousains au grand cœur ce soir, ont plié mais n’ont pas cédé. Les joueurs de Galtier n’auront jamais mis en danger Reynet. Le TFC remporte les trois points et s’offre ainsi qu’à ses supporters un bol d’air frais, qui en cette période fait l’effet d’un joli cadeau de Noël.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.