Toulouse n’aura pas tenu au Leinster

Premier de sa poule avant ce déplacement sur la pelouse du Leinster, le Stade Toulousain s’est incliné 29-13 au terme d’un match maîtrisé par les Irlandais. Toulouse reste en course pour la qualification en quart de finale.

Des Irlandais supérieurs

Il n’y a pas eu d’exploit cet après-midi. Les Toulousains n’ont pas résisté aux assauts des champions d’Europe en titre malgré une première période disputée (10-6 à la pause). Après leur défaite au match aller, les Irlandais avaient coché le match retour. Dès les premières minutes, les « Leinstermen » sont à l’attaque, sans pour autant parvenir à concrétiser face à une belle défense toulousaine. Ce sont toutefois les Irlandais qui marqueront le premier essai de la rencontre après un nouveau temps fort. À la pause, seul quatre points séparent les deux équipes, le Stade peut encore y croire.

Seulement au retour des vestiaires, les locaux ont déroulé inscrivant trois essais leur permettant de décrocher le bonus offensif. Il aura suffit de vingt minutes aux Irlandais pour assommer nos toulousains dominés dans tous les secteurs de jeu et dans l’engagement. Le Leinster était tout simplement trop fort. Cheslin Kolbe inscrira le seul essai pour les « Rouge et Noir » afin de sauver l’honneur.

Dave Kearny inscrivant le troisième essai irlandais. [crédit photo Champions Cup]

Fin de série pour Toulouse

Avant cette défaite, le Stade Toulousain restait sur douze matchs sans défaite toute compétition confondue. Cette défaite n’est toutefois pas alarmante tant cette jeune équipe a encore à apprendre et nul doute que le vestiaire se servira de ce match comme une leçon.

Rien n’est perdu pour les Toulousains qui gardent une chance de se qualifier pour les quarts de finale. Pour cela il faudra l’emporter samedi prochain à Ernest Wallon face à Bath pour se qualifier.

Commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.