Match très tendu entre les Ours et Bordeaux

Un derby, du suspens, de la pluie, vraiment toutes les conditions étaient remplies pour rendre l’atmosphère de ce match électrique. Menés 0-12, les Ours ont su renverser la situation pour s’imposer 26-24 à domicile.

Les spectateurs, venus nombreux pour voir les Ours ce dimanche 20 janvier, n’ont pas été déçu par le spectacle que leur ont offert les deux équipes.

Ce sont donc les Lions de Bordeaux qui commençaient par attaquer et ont très vite pris le dessus sur la défense toulousaine. Effectivement, le quarterback numéro 5 des Lions, Antoine Mantei, a délivré de belles passes et sur une dernière passe de 25 yards sur le numéro 10, les Lions prenaient la tête de ce match. La transformation à un point, l’extra-point, fut contré et donc Bordeaux menait 0-6 dès le début de la rencontre. Les Ours repartent en attaque mais seront rapidement stoppés par la défense bordelaise. En plus de redonner la balle à l’attaque adverse, les Toulousains subissent un deuxième coup dur puisque leur running back titulaire, Vincent Parramon, se blessa suite à la première offensive des Ours. Les Lions récupèrent la balle et continuent à dominer la défense des Ours spécialement sur les jeux de passes. Après une passe de 30 yards puis de 35 yards sur le numéro 8, Bordeaux inscrit un deuxième touchdown, manque à nouveau la transformation et mène alors 0-12.

Les Ours étaient alors en très mauvaise position, avaient de la peine à avancer en attaque et commettaient beaucoup de fautes. Ils redonnèrent le ballon à l’attaque des Lions mais ceux-ci furent stoppés cette fois par la défense des noir et blanc. L’attaque toulousaine avait deux minutes avant la mi-temps pour aller inscrire leur premiers points. Le quarterback des Ours, Joshua Rinaldo va prendre en main son attaque en lançant tout d’abord une superbe passe de 50 yards sur le numéro 18, Thomas Hillion, puis avec une course pour inscrire le premier touchdown des Ours. Les Ours vont eux aussi rater leur extra-point. Le score est alors de 6 à 12 à la mi-temps.

Les Ours sont revenus des vestiaires avec beaucoup plus de volonté et d’envie, sûrement que le discours ou plutôt la vive réprimande du coach à la mi-temps les a motivés. L’équipe de la ville rose reprenait alors des couleurs que ce soit en attaque ou en défense. Les Ours avancent grâce au jeu de course avec Jérémy Soula, le numéro 42, qui remplaça à merveille Vincent Parramon. Les Ours se retrouvent tout près de l’en-but adverse. Joshua Rinaldo va trouver dans le coin de la end-zone le receveur Joachim Joseph qui inscrit le deuxième touchdown des Ours. Les joueurs de Toulouse vont pour la première fois du match passer devant grâce à la transformation à un point, 13-12. Malgré une interception du numéro 39 et une bonne défense du numéro 15 Mathieu Pavot des Ours, l’attaque ne va pas saisir cette occasion pour creuser l’écart.

Les Lions vont à nouveau récupérer la balle et directement reprendre la tête du match. Sur une passe de 65 yards, le numéro 8 de Helson Joufroy va permettre à son équipe de mener 13-18. Juste après être revenu, ce nouveau touchdown des visiteurs va jeter un froid dans les tribunes où l’on avait repris espoir. Mais l’attaque des Ours n’était décidément pas encline à laisser ce match à l’équipe rivale. Les Ours vont inscrire deux touchdowns en très peu de temps et donc menés 26 à 18. Les deux touchdowns seront inscrits par leur running back Jérémy Soula. Malheureusement, la défense des Ours a vraiment eu du mal ce dimanche à contenir les offensives des Lions qui vont revenir avec un nouveau touchdown du numéro 8. Ce qui a peut-être sauvé les Ours, ce sont les transformations manquées par leur adversaire qui n’ont pas réussi une seule fois à convertir un de leur touchdown.

Les Ours s’en sortent après un match compliqué, stressant et face à une équipe très joueuse. Leur prochain match sera à Saint-Laurent-de-la-Salanque à l’extérieur durant le week-end du 2-3 février.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.