TFC – L’interview de l’abonné

J’ai rencontré Jérémy, fidèle supporter du TFC et abonné en tribune Honneur. Comme bon nombre de fans, il émet des doutes sur le fonctionnement du Toulouse Football Club. Sans langue de bois !

Jérémy, 2019 avait très bien démarré pour le TFC, début février tout le bénéfice du mois précédent s’est écroulé, élimination en coupe de France, défaite à Monaco qui n’avait gagné que 3 matches en championnat cette saison et un nul plus que décevant contre Reims, comment le vis-tu depuis les tribunes ?

Concernant la coupe de France, au vu des saisons passés, on va dire que c’est plutôt un beau parcours… Le club ne prétendait pas la gagner, nous n’avons pas assez les crocs pour ça. Pour le championnat, les années se suivent et se ressemblent. Notre TFC est incapable d’enchainer les bons matches. Nous sommes capables du pire comme du meilleur. Un peu de constance dans les résultats ne ferait pas de mal.

À 14 journées de la fin du championnat, le TFC est éliminé des coupes nationales et se retrouve 15e du championnat, au vu des résultats il est fort probable que nos violets se maintiennent, penses-tu que la direction du club a manqué d’ambition en rappelant coach Casa ?

C’est le TFC, nous n’avons pas un budget de folie (NDLA: 16e budget de L1, information L’Équipe du 10 août 2018) et/ou nous ne savons pas l’utiliser à bon escient. Je vais prendre pour exemple, notre cellule de recrutement avec en tête de gondole, notre Arribagé national. Il a été un bon joueur, mais en tant recruteur, comment dire… Il n’est pas à la hauteur.

L’ambition, je ne sais même pas si la direction en a, le club nous a vendu du rêve en pré-saison en nous annonçant, qu’il y aurait du changement et un partenariat avec un grand club. Le partenariat vraisemblablement ne se fera pas, mais ni Jean-François Soucasse ni Olivier Sadran ne l’annoncent officiellement.

Au final, nous nous retrouvons avec Casanova qui certes a l’air de vouloir amener du changement dans le jeu du TFC mais qui a déjà échoué par le passé ici et qui n’a pas un effectif assez pléthorique et qualitatif pour arriver à ses fins.

Comme tous les ans, nous jouons pour nous maintenir et franchement, si la direction a l’envie de viser plus haut, il faudra amener du vrai changement et investir intelligemment comme Gradel. Il y a eu trop de recrutements de joueurs qui n’apportent pas le résultat escompté, le dernier en date Mubele

Aucune victoire à domicile depuis Nîmes en août 2018 en championnat, est ce que les abonnés préparent une révolte ?

Si nous étions au Vélodrome, je pourrais comprendre que les joueurs puissent être tendu à l’idée de jouer à domicile mais nous sommes le TFC, les supporters, malgré les défaites ou les matchs nuls sont toujours là pour soutenir leur équipe. Siffler les joueurs ne nous servirait à rien. Je pense qu’il faut les soutenir, être derrière eux comme le 12e homme, même si les arbitres à domicile ne nous aident pas vraiment…

 

Une saison de plus sans saveur, des joueurs capables du pire comme du meilleur, faut-il faire un grand nettoyage au sein de la maison violette ? 

Tous les ans, les supporters ont une lueur d’espoir une fois le maintien acquis. L’envie de croire que la direction et la cellule de recrutement ont appris de leurs erreurs. Nous passons entre les mailles du filet depuis plusieurs années, une remontada historique, l’an passé nous étions en barrage, la Domino’s Ligue 2 nous pend au nez. Il y a des recrutements ratés dans tous les clubs mais à Toulouse cela a de suite un impact quand la cellule de recrutement se plante. Ils ont déjà arrêté de recruter des inconnus de l’Est de l’Europe, Grigore, Fořt ou encore Furman qui était annoncé comme le CR7 polonais… Il y a encore un gros axe d’amélioration ; Fortes, Mubele, Mbia sont pour moi des échecs, ces joueurs-là ont eu un coût pour le club et il n’y a pas eu de retour sur investissement.

Oui, je suis de ceux qui pensent qu’il est temps de faire du ménage dans la maison violette, aussi bien chez les joueurs qu’au sein de la direction. Les grandes équipes sont celles qui ont à leur base ont des gens compétents. Commençons par réorganiser la direction et le reste suivra forcément.

Monsieur Sadran, mettez la main à la poche, allez chercher des joueurs comme Cahuzac ou Gradel qui mouillent le maillot sur le terrain et qui redorent les couleurs de notre blason par leurs valeurs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.