CDM 2023, rien n’est perdu pour Toulouse

Après les révélations de Sud Ouest la semaine dernière annonçant que le Stadium de Toulouse ne recevrait peut être pas de matchs de Coupe du Monde, plusieurs organismes ripostent pour rassurer.

Les révélations de Sud Ouest la semaine dernière avaient inquiété les fans de rugby à Toulouse. Le quotidien avait révélé que le Stadium de Toulouse (33.150 places) ne répondait pas aux normes de World Rugby (organisateur de la Coupe du Monde), ce qui semblait empêcher la Ville Rose d’organiser les quatre matchs qui lui ont été attribués.

Selon le journal, l’enceinte toulousaine possède une zone médicale trop petite, des zones d’hospitalité trop petites et ne possède pas de local pour les protocoles commotion.

Face à cela, Toulouse Métropole, la Mairie de Toulouse, la Région Occitanie, le Stade Toulousain, la Ligue Occitane de Rugby et France 2023 ont réagi via un communiqué commun. L’idée est de défendre la candidature de la ville. Les six organismes « sont actuellement au travail pour finaliser les accords contractuels qui permettront l’accueil, dans des conditions optimales et stabilisées ». Autrement dit, s’il n’est pas fait état de défaillance au vue des infrastructures, l’existence de négociations semble en être la preuve.

Après les travaux dans le cadre de l’Euro 2016, le Stadium de Toulouse pourrait subir de nouvelles rénovations. Affaire à suivre …

Communiqué officiel de Toulouse Métropole, la Mairie de Toulouse, la Région Occitanie, le Stade Toulousain, la Ligue Occitane de Rugby et France 2023.

 

[Illustration prise lors du test-match France/Samoa lors de la tournée de novembre en 2016]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.