Les Ours se reprennent face aux Aigles

Sous un fort d’Autan, les deux équipes ont livré une vraie bataille physique, dimanche 17 février, dont les Ours sont ressortis difficilement victorieux.

 

Après leur défaite deux semaines auparavant en terre catalane, contre les Grizzlys de Saint-Laurent-de-la-Salanque (19-0), les Toulousains se devaient de rebondir à domicile. Mais la tâche ne s’annonçait pas facile face à cette équipe des Aigles venue de loin et donc déterminée de repartir chez elle avec la victoire en poche. De plus, les Ours étaient diminués par de nombreuses blessures de joueurs clés et le vent qui soufflait fort en ce dimanche après-midi n’arrangerait pas les choses.

On a donc pu assister au premier match du quarterback numéro 19, Dante Guilhamet, qui se devait d’assumer son rôle ainsi que Brice Kaboré, le runningback numéro 34, qui jouait son premier match en tant que titulaire. Le match commençait parfaitement pour ce dernier qui dès le premier jeu, effectuait une course de plus de 10 yards. Malheureusement, lors du jeu d’après, il rendait le ballon aux Aigles avec un fumble. Les visiteurs repartaient alors en attaque mais furent très vite stoppés par la défense toulousaine. Les deux équipes vont se neutraliser durant tout le premier quart-temps avec des attaques des deux camps maladroites à l’image d’une passe incomplète dans les mains du receveur Joachim Joseph des Ours. Les visiteurs tenteront un field goal avant le début du deuxième quart-temps mais celui-ci est contré.

Les Aigles de Chambéry jouaient en attaque avec plusieurs porteurs de balle dont les quarterbacks numéro 21, qui se blessera, et le numéro 17, Pierick Demay, pour essayer de perturber et de feinter la défense des locaux. Après que la défense Ours avait stoppé encore une fois les chambériens, l’attaque de Toulouse pouvait enfin poser son jeu. L’avancée toulousaine commença par une course de Brice Kaboré de 25 yards qui fut un des acteurs principaux de cette offensive. Après avoir remonté le ballon sur plus de 60 yards, les Ours concluaient par le premier et l’unique touchdown du match du runningback Jérémy Soula, numéro 42. Les locaux transformèrent la conversion à un point et menaient donc 7 à 0.

Les Aigles ne trouveront jamais vraiment la solution face à une défense bien en place à l’image du sack du quarterback par Arnaud Montgénie et de l’interception de Maxime de Schryver. En deuxième mi-temps, même scénario avec des attaques qui peinent à garder la possession de la balle et à marquer des points. Malgré des belles courses du numéro 34 des Ours et un « catch » de Thomas Hillion, les Toulousains ne parviendront pas à marquer d’autres points. En défense, les noir et blanc font même reculer l’attaque de Chambéry qui semble peu inspirée. Mathieu Pavot confirmera sa bonne forme du moment avec de nombreux plaquages.

Les supporters toulousains ont quand même tremblé lors des quatre dernières minutes du match lorsque les Aigles, repartant en attaque de leurs 20 yards, avancèrent progressivement. Mais la défense toulousaine gardait son calme et contrôlait jusqu’au bout l’offensive des Chambériens. Les Aigles furent trop pénalisés tout au long de la rencontre pour pouvoir prétendre à la victoire et peuvent peut-être s’en vouloir de ne pas au moins avoir arraché le match nul.

Les Ours remportent donc leur deuxième victoire de la saison après 4 matchs dont un nul et une défaite. Classés actuellement deuxième de leur poule, les toulousains continuent leur route vers les playoffs. Les Ours affronteront les Dauphins de Nice à domicile ce dimanche 24 février. Les Niçois sont la dernière équipe de la conférence sud invaincue. Ce sera donc un vrai défi pour les locaux d’infliger la première défaite de la saison à cette équipe.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.