Des Ours impuissants face aux Dauphins de Nice

Une équipe à domicile soutenue par des supporteurs venus en masse face à une équipe invaincue depuis le début de la saison. La rencontre s’annonçait palpitante sous ce beau soleil toulousain.

Les locaux étaient préparés à une rencontre difficile, ils ont été servi. Les Ours donnèrent le coup d’envoi à 14 heures ce dimanche 24 février. Les choses vont très mal commencer pour les Toulousains. Dès le premier jeu, le quarterback des Dauphins va marquer les premiers points de son équipe sur une course de 65 yards. Le numéro 8, Tyler Williams, un Américain de 23 ans, échappe à toute la défense Ours pour inscrire un superbe touchdown. En plus de cette magnifique action, l’attaque des visiteurs convertit à 2 points et mène alors 0-8. Malheureusement les Ours vont directement rendre le ballon sur le kickoff return avec une perte de balle récupérée par l’équipe adverse. Il ne faudra pas longtemps aux Niçois pour inscrire un deuxième touchdown. Après une passe de 30 yards, le quarterback trouve son receveur Andrew James, le numéro 1. Cette fois-ci, la conversion ne passe pas et donc les locaux sont menés 0-14 en très peu de temps de jeu.

Les Ours vont enfin pouvoir attaquer et commencent à avancer avec des courses de leur quarterback numéro 19, Dante Guilhamet. Mais les Ours sont trop pénalisés et reculent avant que, sur une passe, le quarterback se fasse intercepter par le numéro 14, Damien Blanc. Les Dauphins repartent en attaque et continuent d’avancer avec une passe de 45 yards sur le numéro 6. Le quarterback de Nice a trop de temps pour lancer et envoie un troisième touchdown encore sur le numéro 1. Les Dauphins mènent de 20 points. Les Ours sont en attaque avec l’autre quarterback, le numéro 4, Joshua Rinaldo. Après des courses du numéro 34, Brice Kaboré, le numéro 14 de Nice va encore intercepter la balle et mettre fin à l’offensive Ours. Directement, le quarterback des Dauphins va envoyer une passe de 50 yards sur son receveur favori, le numéro 1, qui réalise le triplé en inscrivant un quatrième touchdown pour son équipe. Les Ours sont menés 0-28 en 15 minutes et effectuent leur pire début de match de la saison.

Les Ours vont enfin réussir à organiser une attaque avec plusieurs courses de Brice Kaboré et une passe sur le numéro 18, Thomas Hillion. Les Toulousains sont très près de la end-zone et se doivent de concrétiser cette offensive. C’est leur runningback, numéro 34, qui va inscrire les premiers points de son équipe et redonner un peu d’espoir aux supporters. Après avoir transformé leur touchdown, les Ours réduisent l’écart, 7-28. Mais les visiteurs ne s’arrêtent pas là et repartent en attaque pour inscrire un autre touchdown avant la mi-temps. Malgré deux gros plaquages du capitaine Ours, Arnaud Montgénie, le quarterback numéro 8, envoie deux passes de 30 yards dont une sur le numéro 9 pour marquer le cinquième touchdown des Niçois. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 7-36.

Les Ours reprennent la balle pour le début de deuxième mi-temps et avancent avec leur deuxième runningback, le numéro 42, Jérémy Soula. Mais l’attaque Ours doit se dégager et sur le punt, le coup de pied de renvoi, les Ours rendent la balle aux visiteurs dans une bonne position. L’attaque niçoise ne va pas manquer cette occasion et marque sur une passe de 10 yards réceptionnée par le numéro 6. Les Dauphins mènent 7 à 44. Les Ours réagissent en attaque avec des courses du numéro 8, Romain Latré et de Jérémy Soula qui va d’ailleurs inscrire un touchdown. Les Ours vont tenter un retour presque impossible avec 30 points de retard. La défense toulousaine fait reculer l’attaque de Nice et les oblige à se dégager. Les Ours vont finir sur une bonne note avec un dernier touchdown du numéro 4, leur quarterback Joshua Rinaldo.

Le score final sera donc de 21 à 44. Les locaux sont rentrés trop tard dans leur match et auraient pu sûrement plus rivaliser avec cette grosse équipe de Nice. Les Ours se déplaceront deux fois d’affilée, dans 15 jours à Toulon puis à Lyon, et essayeront de ramener des points lors de ces voyages. Si les toulousains veulent se qualifier pour les playoffs, ils se doivent de réagir lors de ces déplacements.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.