Stade – « Il ne faut pas se relâcher »

Le Stade Toulousain n’a tout simplement fait qu’une bouchée du Lou pour cette 19e journée du Top 14. Avec 7 essais au total, dont 6 avant la pause, rien ne semble pouvoir arrêter ces irréductibles Stadistes. Une action, un essai. Leur force de frappe offensive a mis à mal la défense lyonnaise, malgré de belles […]

Le Stade Toulousain n’a tout simplement fait qu’une bouchée du Lou pour cette 19e journée du Top 14. Avec 7 essais au total, dont 6 avant la pause, rien ne semble pouvoir arrêter ces irréductibles Stadistes. Une action, un essai. Leur force de frappe offensive a mis à mal la défense lyonnaise, malgré de belles séquences en attaque. Les Rouge et Noir, portés par un Sofiane Guitoune en grande forme (auteur d’un triplé en première période), se sont imposés grâce à un jeu de ballon en mains bien huilé. Avec cette victoire écrasante, le Stade Toulousain creuse un peu plus l’écart avec Clermont, deuxième du classement.

La réaction de Sofiane Guitoune

« On avait vraiment peur de cette équipe de Lyon qui est dure à manœuvrer et qui encaisse peu d’essais à chaque match. Ils ont une grosse défense, c’est même la première défense du Top 14. C’est vrai qu’on a eu un peu de mal en début de match… On savait qu’ils étaient très forts sur les rucks donc on a essayé de les contrer dessus, mais ils ont quand même réussi à marquer assez facilement des essais. Par la suite on a rectifié le tir et on prend beaucoup de plaisir à faire des matchs comme celui-là. On n’a pas envie que ça s’arrête. Il faut espérer que ça continue, notre situation n’est pas fragile mais elle peut vite basculer dans un sens comme dans un autre. Il faut rester concentré sur chacun des matchs, la semaine prochaine une grosse rencontre nous attend face à La Rochelle. Les phases finales vont vite arriver et c’est ces matchs là qui sont importants. C’est bien ce qu’on a fait, mais il ne faut pas se relâcher. »

Crédit photos : AFP / Icon Sport

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.