Chiliboy Ralepelle confirmé positif au Zeranol

L’institut « Drug-free Sport » a confirmé le contrôle positif de l’ancien joueur du Stade Toulousain Chiliboy Ralepelle (2013-2015).

Le contrôle positif de trop ? L’information a été révélée par SA Rugby Mag. Chiiliboy Ralepelle est passé par le Stade Toulousain entre 2013 et 2015, et a été contrôle positif en janvier dernier. L’analyse de l’échantillon B, a confirmé les doutes qui pesaient sur l’international Springboks (25 sélections). C’est l’institut « Drug-free Sport » qui a mené cette contrexpertise et confirme la présence du Zeranol, une hormone de croissance strictement interdite par l’Agence Mondiale Antidopage (AMA).

Ralapelle le récidiviste

Déjà contrôlé positif en novembre 2010 après un test match contre l’Irlande. Il sera ensuite innocenté car il s’agissait d’un complément alimentaire ingéré par erreur, avant le match de l’Afrique du Sud. Arrivé en 2013 au Stade Toulousain, il sera de nouveau contrôlé positif en mars 2014, cette fois-ci aux stéroïdes anabolisants. Suspendu pendant 2 ans, il revient sur les terrains de rugby avec les Sharks. Ralapelle a trois semaines pour décider de faire appel de la décision, ou d’accepter le résultat et la sanction qui en découlera.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.