La Nothing se prépare sereinement

Les joueuses de la Nothing étaient sérieuses et appliquées, lors de leur dernier entrainement, avant l’échéance de ce week-end.

La Nothing Toulouse prépare avec sérieux l’échéance de ce week-end. Leur dernier entrainement avait lieu mercredi soir au gymnase de l’Hers, l’endroit-même où se dérouleront les courses de samedi et dimanche. Pouvoir accueillir un tel évènement apportait une joie commune à tout l’effectif. « On n’a jamais eu la finale à Toulouse, chaque année on faisait la demande, chaque année on nous l’a refusée » rappelle Stéphanie, une des trois coachs de l’équipe. « Ce sera un avantage de jouer à domicile, vu que nous connaissons la salle, le sol, les lieux », se réjouit Nina alias Nina Backdraft. « La pression sera plus de jouer devant nos amis et collègues de travail que dans l’enjeu final, mais je me fais pas de soucis, cela va bien se passer », poursuit la néo bloqueuse de la Nothing.

Stéphanie – coach de la Nothing

« Il reste deux matchs pour gagner un titre au bout »

Un premier match déséquilibré à ne pas négliger non plus. Sur le papier la Boucherie de Paris est inférieure à l’équipe toulousaine, qu’elle a déjà affronté cette saison. Cassandra prévient « ce sera un match complétement différent, l’un avait lieu en début de saison et celui la à la fin ». Stéphanie voit en ce premier match l’occasion de « mettre en place notre jeu et surtout de nous rassurer pour dimanche ». 2017, 2018, et bientôt 2019 ? La Nothing Toulouse est à deux matchs d’un triplé historique. Rendez-vous est donné ce week-end, au gymnase de l’Hers à Toulouse, pour le dénouement de cette saison.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.