Trois questions à Sofiane Guitoune

À deux jours du choc face à Clermont, le trois-quart sait qu’il faudra être vigilant pour l’emporter.

L’absence des internationaux pendant le Tournoi des 6 nations t’a permis de briller sur le terrain, appréhendes-tu différemment les rencontres à venir avec leur retour ?

« Le Tournoi des 6 Nations n’a rien changé dans ma façon d’aborder les matchs. Peut-être que l’on m’a plus remarqué par ce que j’étais entouré de jeunes joueurs, mais internationaux ou pas, c’était pareil pour moi. Ce club je le connais, j’y suis depuis trois ans. J’ai choisi d’y aller parce que justement je connaissais qui je verrai dans les vestiaires, donc je savais que j’allais devoir me concentrer sur mes performances pour y faire ma place. »

Absent sur la feuille de match, quel regard as-tu porté sur la défaite du Stade face au RCT dimanche dernier ?

« Forcément j’étais déçu du résultat et de ne pas jouer contre Toulon, au Vélodrome en plus… C’est le genre de match que l’on aimerait tous faire. Mais des rencontres importantes nous attendent, il faut savoir s’économiser et accepter de ne pas jouer tous les matchs. Pour ce qui est de la défaite, je pense que l’on n’avait pas les mêmes enjeux en tête. Les Toulonnais ont joué comme si c’était leur finale à eux, on n’a pas su répondre présent comme il le fallait. »

A deux jours du choc au Stadium, sur quoi faudra-t-il être vigilant face aux Clermontois ?

« Sur tout ! C’est un collectif avec de grosses individualités et un système de jeu très maîtrisé. Il faudra être en alerte à chaque instant et ne pas se laisser regarder le match. Ça promet d’être un beau gros match et au Stadium avec du beau temps qui plus est. C’est une rencontre que l’on attend avec beaucoup d’excitation et de concentration. »

Crédit photo : Icon sport

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.