Les Ours griffés par les Grizzlys Catalans

Après deux victoires consécutives à l’extérieur, à Toulon (14-34) puis à Lyon (7-42), les Ours revenaient à la maison pour fêter ces succès contre les Grizzlys.

C’est donc après plus d’un mois et demi depuis leur dernier match à domicile que les joueurs des Ours refoulaient leur pelouse, ce dimanche 14 avril à 14 heures. Les Grizzlys donnèrent le coup d’envoi, permettant aux locaux de débuter en attaque. Mais très vite, dès le deuxième jeu, les Toulousains vont rendre la balle aux visiteurs avec un fumble recouvert par la défense catalane. Heureusement pour les Ours, leurs adversaires ne profitent pas de cette occasion pour inscrire les premiers points de la partie.

Les Ours repartent en attaque avec leur quarterback Joshua Rinaldo n°4 qui, très vite, se retrouve sans solution et se fait sacker. L’offensive des toulousains se conclut donc par un punt, coup de pied de renvoi. Les Grizzlys repartent en attaque et avancent notamment grâce à une course de 30 yards du n°2, Ozny Adramann. Ensuite le quarterback n°19, Sean Boswell, un Américain de 23 ans délivre une passe au n°5, Michael Campbell qui inscrit le premier touchdown du match. Les Grizzlys mènent alors 7-0.

Les Ours n’avancent plus en attaque dans ce premier quart-temps et doivent systématiquement se dégager. En revanche, leur défense réussit à stopper les offensives des Grizzlys avec même une interception de Louis Remond (n°38) et un sack de Arnaud Montgenie (n°63). Au début du deuxième quart-temps, les Ours vont enfin se mettre en route en attaque avec plusieurs réceptions du receveur n°18, Thomas Hillion, dont une dans la end-zone permettant aux Ours de revenir au score, 7-7. Les Ours continuent de bien défendre malgré une attaque solide en face, à l’image d’une passe de 25 yards sur le n°5. Les visiteurs réussissent à inscrire 3 points supplémentaires avant la mi-temps grâce à un field goal de 30 yards du n°13, Robin Leguenic. Les Toulousains poussent pour recoller au score avant la pause mais en vain, ce sont bien les Grizzlys qui mènent 10 à 7.

Au retour des vestiaires, les Ours manqueront un field goal qui leur aurait permis de revenir à égalité. Les Catalans vont ensuite mettre la main sur le ballon pendant ce troisième quart-temps sans marquer de points. Avant le début du quatrième quart-temps, Michael Campbell, jouant aussi en défense, intercepte une passe mais cela n’aura aucune conséquence. L’attaque des locaux fait rentrer de nouvelles armes avec le n°7, le runningback Aurélien Argenton, qui fait avancer son équipe avec de belles courses. Mais malheureusement, les Ours commettent des erreurs avec un fumble du quarterback recourvert par le n°5 des catalans. Les Grizzlys se retrouvent tout proche de la end-zone suite à une passe de 25 yards qui permet juste après au n°19 de marquer un touchdown, donnant ainsi de l’air à son équipe, 7-17.

Les Ours vont y croire jusqu’au bout et ne lâchent rien jusqu’à cette interception du n°5 (oui encore lui…), qui traverse tout le terrain et inscrit un touchdown de 90 yards. Les Grizzlys mènent alors 24 à 7, mettant fin aux espoirs de victoire pour les toulousains.

Le score en restera là, cette victoire des Catalans leur permettent de passer devant les Ours dans leur poule et donc de provisoirement les priver de playoffs. En effet, il reste deux matchs pour ces équipes et les Toulousains sont désormais troisièmes. Il faudra vite se ressaisir et remporter ces deux derniers matchs pour espérer passer les phases de poules et se qualifier pour les phases éliminatoires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.