Ours-Pessac : Direction les playoffs !

Un derby pour le dernier match de la saison. Mais surtout, une place en playoff pour le vainqueur. Gros match en perspective…

C’était le match de la saison pour les Ours de Toulouse, qui jouaient pour un tour en phase finale face aux Kangourous de Pessac. Le public était au rendez-vous sous ce beau soleil toulousain en ce dimanche 12 mai 2019.

Les visiteurs commencent en attaque dans une mauvaise posture car très proche de leur propre en-but. Mais les « Kangs » avancent et remontent tout le terrain. Après des passes de leur quarterback n°7, des courses de leur runningback n°5, Lewis-Dior Penda Lobey, Pessac se retrouve à 2 yards de la end-zone adverse. Malheureusement pour eux, tout ces efforts fournis se concluront par un field goal qui leur permettra de prendre 3 points. Les Kangourous prennent alors la tête certes, mais espéraient sûrement mieux de cette offensive qui aura duré tout le long du premier quart-temps.

C’est à partir du deuxième quart-temps qu’un match défensif va se former avec des défenses très en place malgré les atouts offensifs des deux camps. Après que les Ours se sont dégagés en attaque, la défense récupère la balle grâce à une interception du safety n°20, Maxime de Schryver. L’attaque toulousaine repart à l’assaut du camp bordelais avec des courses de son runningback junior, Aurélien Argenton, qui va permettre à son équipe d’être assez près pour tenter un field goal. Le coup de pied passera à côté, la faute à un vent d’Autan venu pour compliquer la tâche du kicker. Toujours 3 à 0 pour les Kangourous de Pessac.

Les deux équipes se neutralisent jusqu’à la mi-temps malgré une interception côté visiteur du n°42, Macéo Beard-Aigret, ainsi que des belles passes côté Ours sur Thomas Hillion et Nicolas Diaz respectivement n°18 et 84. Au retour des vestiaires, l’attaque de Pessac est directement stoppée. Les Ours repartent alors en attaque, toujours avec des courses de leur n°7 mais aussi avec un catch de leur receveur n°81, Remy Mendy. Après de longues minutes passées à quelques mètres de la end-zone, les locaux finissent par inscrire un touchdown grâce à une course plein centre d’Aurélien Argenton. Les Ours convertissent la transformation et mènent alors 7 à 3.

La défense Ours aura eu le mérite d’avoir été impénétrable durant tout le match à l’image de ce fumble forcé par le numéro 25, Omar Bouharima, recouvert par Landry Esono-Sala n°28. Pendant le quatrième quart, les deux équipes vont être pénalisées mais ce sont bien les Toulousains qui vont gérer le mieux leur fin de match. En jouant le temps avec des courses du n°34, Vincent Parramont, revenu de blessure et de leur quarterback n°4 Joshua Rinaldo qui aura été impeccable sur cette rencontre, les Ours vont assurer leur victoire.

Cette victoire fait beaucoup de bien au clan toulousain qui attendait une victoire à domicile depuis plusieurs mois. Les Ours peuvent donc repartir vers l’avant en ayant fait le plein de confiance pour leur prochain match où ils se déplaceront à Nice. Cette rencontre s’annonce difficile contre cette équipe des Dauphins de Nice qui les avaient battus en saison régulière 44-21. Mais tout est possible en playoff et les Toulousains se déplaceront avec un esprit revanchard et une envie de faire durer l’aventure le plus possible !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.