Du Capitole à la Capitale

Vainqueur hier soir de La Rochelle (20-6), le Stade Toulousain obtient son billet pour la finale.

Cela faisait sept ans que Toulouse n’avait plus vue le Stade de France. La dernière finale remonte au 9 juin 2012, date à laquelle le Stade Toulousain s’était imposé 18-12 face au Rugby Club Toulonnais. Sept ans après, les hommes d’Ugo Mola iront tenter de décrocher leur vingtième Bouclier de Brennus .

En difficulté durant le match, malgré une bonne entame, les Toulousains se sont heurtés à une belle équipe de La Rochelle. Les maritimes ont tenu bon en défense mais ont lâché en fin de partie. Physiquement épuisés après leur barrage face au Racing 92, les Rochelais n’ont pas résisté aux charges des « Rouge et Noir » en fin de match.

Auteur de trois essais (Guitoune, Dupont et Kolbe), les stadistes ont eu du mal à mettre leur jeu en place. Peu en réussite Thomas Ramos a quant à lui manqué 3 tirs au but, ce qui est inhabituel pour le souligner . De son côté Cheslin Kolbe a de nouveau dynamité la défense adverse par ses courses et ses appuis de feu. A noter la belle entrée de Sébastien Bezy.

Les Toulousains auront l’occasion de conclure cette belle histoire entamée l’été dernier, en décrochant le Bouclier samedi prochain. Et pour cela, le club compte aussi sur ses supporters. Ils affronteront le vainqueur du match Clermont/Lyon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.