La saison est terminée ! (H)

La FFHB a tranché : les championnats amateurs sont terminés et il n’y aura pas de saison blanche. Le point sur les clubs masculins toulousains.

La Fédération Française de Handball a tranché : les championnats amateurs sont terminés et, contrairement à d’autres sports, il n’y aura pas de saison blanche. Il faut dire que le changement de format de la Nationale 1 masculine avait déjà engendré un été 2019 pratiquement sans relégation pour les équipes masculines. Cet été, il y aura des promus, qu’importe si la saison n’est pas allée à son terme. Il y aura aussi des relégués, mais moins que ceux initialement prévus. Sans plus traîner, passons en revue les conséquences pour les clubs toulousains.

Septième avec un bilan équilibré de sept victoires, un nul et sept défaites, la réserve du FENIX Toulouse Handball disputera une deuxième saison en N1M. L’an prochain, les jeunes du FENIX seront dans une poule composée de 13 équipes au lieu de 12 normalement. Il y aura donc une descente de plus : onzièmes, douzièmes et treizièmes redescendront à l’étage inférieur.

Onzième de son groupe en N2M avec quatre victoires en quatorze matchs, l’AS L’Union HB était en position de relégable lorsque la saison s’est brutalement arrêtée. Pourtant, les blanc et noir resteront en Nationale 2 l’an prochain. Ce sont les principaux bénéficiaires de cette décision dans la région. Comme au niveau supérieur, la saison prochaine se disputera en poules de 13 équipes. Les trois derniers de chaque poule seront relégués, sauf le meilleur onzième des six poules.

En Nationale 3, l’Entente TUC-Balma et Tournefeuille Handball se dirigeaient vers un maintien tranquille, il est arrivé encore plus tôt que prévu. Cinquièmes et sixièmes avec un bilan de 8 victoires pour 6 défaites pour le club de l’est toulousain et 7 victoires, 1 nul et 6 défaites pour celui de l’ouest, ils restent donc en N3M. En revanche, le HBC Roques est onzième avec trois victoires pour onze défaites. Si, normalement, les dixièmes, onzièmes et douzièmes devaient descendre, la FFHB a décidé de maintenir les dixièmes et les trois meilleurs onzième. Les Sharks sont les quatrième meilleurs onzièmes sur les huit poules, ils sont donc renvoyés en Pré-Nationale. Toutefois, ils sont en position de premier repêchable et peuvent encore espérer. La saison 2020-2021 de N3M se disputera sous son format habituel de huit poules de douze équipes. Cependant, dans chaque poule, seul le premier sera promu et les quatre derniers descendront dans les divisions régionales. En temps normal, la moitié des seconds monte également et chaque poule ne compte que trois relégués.

Enfin, en Pré-Nationale masculine, le Castanet Ramonville Auzeville HB et la réserve de l’AS L’Union HB qui se retrouvaient au coude-à-coude dans la poule haute A sont les grands perdants. Moins de la moitié de matchs de la deuxième phase ont été disputés et la FFHB est catégorique : dans tel cas, « le classement à prendre en compte pour les accessions et relégations est celui de la fin de la 1re phase. » Les promus occitans en N3M devraient donc être l’équipe réserve de Frontignan, vainqueur de la poule D avec 28 points (et leader invaincu dans la poule haute B) et … Cahors. Certes, les Cadurciens ont remporté la poule B avec 26 points mais ils figuraient à la dernière place de la poule haute A avec seulement un nul pour trois défaites. Clermont-Salagou et le Pays des Nestes, vainqueurs des poules C et A, ne comptaient que 24 points, ils pourraient donc bien rester à quai. Ces dernières décisions doivent encore être confirmées par la ligue Occitanie de handball.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.