Pelote basque

Quand perdre est inenvisageable

Pelotari aux multiples titres de champion du monde, la soif de victoire de Sylvain Brefel semble intarissable. À 34 ans, le Toulousain, spécialiste de pala corta, se laisse jusqu’en août 2019 pour devenir le meilleur joueur de sa discipline.

Ma vie de pelotari

Les pelotaris du Pôle Espoir de Toulouse n’ont qu’un rêve : porter haut les couleurs de la France. Ils ont entre quinze et dix-sept ans, des champions prêts à éclore. Reportage sur ceux qui ont choisi de faire de la pelote basque un mode de vie.